Outils personnels
Se connecter

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Sections
Vous êtes ici : Accueil Salle de presse Communiqués de presse Les pêcheurs de légine français s'engagent dans la démarche MSC

Les pêcheurs de légine français s'engagent dans la démarche MSC

01/10/2009

This press release is also available in English.

Les pêcheurs de légine français, sous l'égide du Syndicat des Armements Réunionnais de Palangriers Congélateurs (SARPC) [1] entreprennent aujourd'hui une démarche volontaire en vue de prouver la durabilité de leur activité au regard du référentiel du Marine Stewardship Council (MSC) [2]. Le SARPC regroupe six armements autorisés à pêcher la légine [3] dans les Zones Exclusives Economiques françaises de Kerguelen et Crozet. Chacune de ces zones a ses propres quotas annuels. Les six armements exploitent à ce jour sept palangriers. Il s'agit de la troisième pêcherie française à entrer dans le programme MSC.

Yannick Lauri, président du SARPC a exposé les raisons du choix de MSC : "Nous avons choisi d'être candidat à la certification MSC pour faire connaître nos engagements, pris de longue date, pour une pêche respectueuse de la ressource et de l'environnement. Nous sommes soumis à des contrôles très stricts et participons activement à un grand nombre d'études scientifiques et exploratoires. Nous espérons que l'écolabel MSC, unique écolabel internationalement reconnu pour la pêche sauvage, puisse confirmer  ces bonnes pratiques.".

Ainsi, le processus d’évaluation portera sur les trois principes du référentiel MSC : la pérennité des stocks ciblés, la préservation de l'écosystème et l'efficacité du système de gestion de la pêcherie. Pour garantir toute impartialité et la plus grande transparence, le processus d'évaluation sera conduit par MacAlister Elliott and Partners Ltd (MEP), un organisme de certification indépendant. 

Martin Purves, responsable du programme MSC en Afrique Australe, a déclaré : "C'est une très bonne nouvelle pour les pêcheries de l'hémisphère sud et je suis ravi que la pêcherie de légine soit actuellement en cours de certification. Cette pêcherie représente une part significative des captures totales de légine. J'espère que c'est là le début d'une évaluation réussie et qu'elle permettra aux pêcheurs de légine français à travers la certification MSC de prouver leurs bonnes pratiques de pêche au monde entier. Au nom du MSC, je leur souhaite tous mes vœux de réussite."

Edouard Le Bart, responsable commercial MSC pour la France a ajouté : "Nous sommes ravis que les Armements réunionnais de la grande pêche australe entrent dans le processus de certification du MSC pour la légine.  Je souhaite une évaluation constructive aux membres du  SARPC. J’espère qu’elle leur permettra de démontrer l’efficacité des nombreux efforts qui ont été faits pour assurer la durabilité de la ressource et la préservation de l’environnement."

Les zones de pêche françaises de légine se situent entre les 40èmes rugissants et les 50èmes hurlants, dans le sud de l'océan indien là où convergent les eaux froides de l'Antarctique. La pêcherie opère dans les TAAF, les Terres Australes et Antarctiques Françaises, et elle est régie par les ministères français: le Ministère de l'Outre-mer, le Ministère des Affaires étrangères et le Ministère de l'Agriculture et de la pêche. Les zones de pêches concernées représentent en superficie trois fois le territoire métropolitain.

Pour plus d'informations sur les pêcheries engagées dans le programme MSC, veuillez consulter: http://www.msc.org/track-a-fishery

FIN

Notes aux éditeurs

[1] Le Syndicat des Armements Réunionnais de Palangriers Congélateurs (SARPC) a été créé en 2002. Il défend les intérêts des pêcheurs de légine français et agit de façon majeure dans la gestion responsable de la ressource et la préservation de l'environnement.
Le SARPC regroupe 6 armements autorisés à pêcher la légine dans les Zones Exclusives Economiques françaises de Kerguelen et Crozet.
Ces armements exploitent à ce jour 7 palangriers :
- Armas pêche: Navire, Mascareignes III
- Armements Réunionnais: Navire, Ile Bourbon
- Cap Bourbon: Navire, Cap Horn 1
- Comata: Navire, Ile de la Réunion
- Pêche-Avenir: Navire, Saint-André
- Sapmer: Navires, Albius  et Croix du Sud

[2] Le Marine Stewardship Council (MSC) est une organisation mondiale à but non lucratif créée en 1997 pour trouver une solution au problème de la surpêche. Le MSC gère le seul programme reconnu universellement d’écolabel et de certification environnementale pour la pêche sauvage. En matière de certification des pêcheries, le MSC est le seul écolabel qui répond aux exigences du Code de bonne conduite pour la mise en place de référentiels sociaux et environnementaux d’ISEAL (l’Alliance Internationale d’Accréditation et d’Etiquetage Social et Environnemental). En outre, le MSC est l’unique organisation à être en accord avec les directives pour l’étiquetage écologique de la FAO, l'organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture.
Les directives de la FAO quant à l’Etiquetage écologique du poisson et des produits des pêches de captures marines exigent :
- une évaluation objective des pêcheries effectuée par un tiers basée sur des preuves scientifiques;
- des processus transparents permettant la consultation des différentes parties prenantes et de procédures d’opposition ;
 - des normes qui reposent sur la durabilité des espèces ciblées, des écosystèmes et sur les pratiques de gestion.

Les bureaux du MSC sont situés à Londres, Seattle, Tokyo, Sydney, La Haye, Édimbourg,  Berlin et au Cap en Afrique du Sud.

Au total, plus de 150 pêcheries sont inscrites au programme du MSC: 56 sont certifiées, 100 sont en cours d’évaluation et 40 à 50 autres sont en évaluation préliminaire confidentielle. Les pêcheries certifiées MSC enregistrent des prises annuelles de plus de 7 millions de tonnes de poissons et fruits de mer, ce qui représente près de 12% du total des captures sauvages mondiales destinées à la consommation humaine. Plus de 2500 produits de la mer dans le monde affichent l’écolabel bleu du MSC. Leur traçabilité est assurée jusqu'aux pêcheries certifiées MSC.

Cette année, le MSC  fête ses 10 ans d’activité depuis l’entrée de la première  pêcherie dans le programme de certification du MSC.
Pour plus d’informations, veuillez consulter le site www.msc.org/fr   

[3] La légine (Dissostichus eleginoides) est une espèce carnassière qui peut atteindre plus de 2 mètres et peser plus de 80 kilogrammes. Naturellement riche en oméga 3 et possédant une chair au goût unique, la légine est prisée des tables américaines et asiatiques et commence à se faire remarquer en Europe.


Actions sur le document

Newsletters MSC

Plus d'informations sur les Newsletters

Plus d'actualités à propos de...

Plus d'actualités de...