Thon

Le thon est un poisson très sain. Il est aussi très apprécié grâce à sa consistance qui évoque la viande. Toutefois, les gros titres des journaux nous disent qu'il est en voie d'extinction et que la pêche du thon entraîne la mort de dauphins. Beaucoup se demandent dès lors si l'on peut encore manger du thon. Nous vous expliquons ce qu'il en est réellement, quel thon est menacé et quelles espèces constituent une alternative durable.

Katsuwonus Pelamis

Nom scientifique : Thunnus spp., Neothunnus spp., Katsuwonus pelamis.
Vitesse : jusqu'à 80 km/h
Taille : Ø 100 cm (jusqu'à 450 cm pour certaines espèces) Poids : Ø 30 kg à 200 kg (jusqu'à 700 kg pour certaines espèces)

Informations générales

Il n'existe pas qu'un seul thon. Ce nom cache en effet pas moins de huit espèces différentes, à savoir le thon blanc (ou germon, Thunnus alalunga), le thon rouge du Sud et le thon rouge du Pacifique (Thunnus maccoyii etThunnus orientalis), le thon rouge du Nord (ou thon rouge de l'Atlantique, Thunnus thynnus), le thon jaune (ou albacore, Thunnus albacares), le thon à nageoires noires (Thunnus atlanticus), le thon obèse (Thunnus obesus) et le thon mignon (Thunnus tonggol).

Les types jaune, à nageoires noires et mignon appartiennent au sous-genre Neothunnus, comme ne l'indiquent pas leurs noms latins. Le thon, appelé « Albacore Tuna » en anglais, est le thon blanc.

La bonite à ventre rayé (ou thon listao, en latin Katsuwonus pelamis) possède un statut à part, comme nous pouvons le voir sur l'illustration ci-dessus. Elle est également commercialisée sous le nom de thon, mais elle ne fait qu'appartenir à la même famille que le maquereau et le thon (Scombridae) et est donc une proche parente du thon. En raison de la surpêche de certaines espèces de thon très demandées, ce poisson est utilisé comme substitut durable, surtout pour le thon en conserve.

Les thons menacés par la surpêche?


La pêche du thon est particulièrement critiquée, pour plusieurs raisons. Les stocks naturels de nombreuses espèces de thon sont déjà surpêchés ou sont menacés par la surpêche. Un moratoire (initialement de sept ans) sur la pêche du thon rouge de l'Atlantique par la pêcherie mexicaine a dès lors été mis en place en 2015, afin que les stocks puissent se reconstituer.


D'autre part, certaines méthodes de pêche posent un grand problème en raison des prises accessoires indésirables de dauphins (uniquement dans le cas du thon jaune) et d'autres espèces menacées telles que les raies, les requins et les tortues marines.

Contrairement à ce que l'on pense souvent, le thon n'est pas du tout tabou pour le consommateur. Il convient toutefois de n'acheter que des produits certifiés MSC. Actuellement, on peut trouver dans les supermarchés belges du thon blanc, du thon jaune et de la bonite à ventre rayé porteuses du label MSC.

Mode de vie

Le thon vit dans les eaux tropicales, subtropicales et tempérées. Parmi les espèces certifiées MSC, le thon jaune et la bonite à ventre rayé vivent dans les mers tropicales et subtropicales, tandis que le thon blanc vit dans la mer Méditerranée.

Les thons se caractérisent principalement par leur grande vitesse (leur nom vient du mot grec qui signifie hâte ou tempête), qu'ils peuvent atteindre grâce aux mouvements très rapides de leur nageoire caudale. Ce sont des nageurs extrêmement rapides, qui peuvent en outre nager très longtemps et parcourir ainsi de longues distances. Il est donc difficile d'attribuer une zone de pêche spécifique à un stock de thon.

Le thon se déplace en banc composé d'individus de la même taille. Les thons nagent près de la surface, mais pour chasser, ils plongent jusqu'à une profondeur de 500 mètres. De plus gros thons ont même parfois été aperçus à 1500 mètres de profondeur. Ils attrapent alors des crabes ou des calmars, dont ils se nourrissent principalement, en plus des maquereaux, des harengs et des poulpes.

Les espèces tropicales de thon frayent toute l'année dans leur habitat actuel. Les thons des eaux tempérées, quant à eux, se rendent dans des eaux plus chaudes pendant la saison du frai. Les thons sont très fertiles, les femelles peuvent pondre plusieurs milliers d'œufs. Le champion en la matière est le thon rouge de l'Atlantique, qui peut pondre jusqu'à dix millions d'œufs. Les stocks sont encore menacés, car dans le passé, trop d'animaux ont été pêchés de manière illégale. Grâce à une bonne gestion, le stock en Méditerranée s'est cependant reconstitué, de sorte que les prises sont actuellement à nouveau plus élevées dans cette région.

Zone de pêche


thunfisch

Pêche et durabilité

Le thon est généralement pêché au moyen de sennes coulissantes ou de palangres pélagiques. L'utilisation de filets dérivants est désormais interdite dans l'Union européenne ainsi que dans de nombreuses autres zones de pêche à travers le monde. Cette interdiction a été motivée par le grand nombre de prises accessoires indésirables, notamment des requins, des tortues marines et des dauphins. La pêche du thon est dès lors un sujet sensible, car elle possède une grande influence sur les populations d'autres poissons, sur la vie marine et sur les oiseaux de mer.

Il est important de souligner que des dauphins ne sont pas pris accessoirement lors de chaque pêcherie de thon, mais uniquement lors de la pêche du thon jaune dans la partie orientale de l'océan Pacifique (au large de l’Équateur et de la Colombie). Pour des raisons qui ne sont pas encore entièrement claires, les bancs de thon dans cette zone nagent souvent 100 à 150 mètres sous un banc de dauphins. Par conséquent, des mesures spéciales doivent être prises afin d'éviter que les dauphins ne soient menacés.

Des bouées supplémentaires sont souvent utilisées lors de la pêche du thon au moyen de sennes coulissantes. Ces « dispositifs de concentration de poissons » (DCP) flottent à la surface de la mer et attirent des bancs de thons, qui se retrouvent entourés par un filet circulaire. Le fond du filet est ensuite refermé et le filet est tiré hors de l'eau. Les organisations de protection de la nature critiquent cette méthode, car des bancs d'autres poissons et des animaux marins sont attirés par les DCP et se retrouvent eux aussi pris dans le filet. De ce fait, les chiffres des prises accessoires sont inacceptablement élevés.

De nombreuses espèces de thon sont inscrites sur la Liste rouge des espèces menacées de l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN). Cette inscription est principalement due au fait que des questions telles que la préservation et la prise accessoire d'autres animaux menacés sont négligées ou ignorées depuis des décennies. Cette négligence a essentiellement pour cause des intérêts économiques, car le thon est une des espèces de poisson les plus recherchées et est dès lors très importante pour le secteur de la pêche.

Comme le thon se déplace rapidement et parcourt de longues distances durant la migration, les quotas de pêche nationaux se sont révélés peu utiles. Pour une pêche du thon durable, il est beaucoup plus important de revoir les stocks régulièrement et de modifier les méthodes de pêche afin de limiter les prises accessoires au minimum. Pour y parvenir, certaines pêcheries respectueuses de l'environnement pratiquent désormais la pêche manuelle, où les prises accessoires sont particulièrement peu nombreuses et qui protège l'écosystème.

Une autre mesure afin de réduire les prises accessoires d'espèces menacées lors de la pêche à l'aide de sennes coulissantes est l'utilisation de filets à la structure spéciale, qui permettent aux dauphins et aux autres animaux de s'échapper. Certains sont soutenus par des plongeurs qui ont suivi une formation spéciale à cet effet. En outre, la largeur des mailles des filets doit être telle que seuls les poissons adultes ne puissent pas s'échapper du filet. De cette manière, les jeunes poissons ne sont pas capturés avant d'avoir pu se reproduire et ainsi garantir la survie de leur espèce.

Les pêcheries de thon certifiées MSC concernent le thon blanc, le thon jaune et la bonite à ventre rayé pêchés au moyen de méthodes durables et dont le stock est surveillé en permanence. Des experts et des scientifiques indépendants contrôlent régulièrement si les principes du référentiel MSC sont respectés. Outre la protection des dauphins, ciblée principalement par certains labels, nous nous efforçons, grâce à notre label, de protéger d'autres espèces marines menacées et nous veillons à ce que la pêche du thon n'inflige pas de dommages permanents à l'écosystème marin.

Pour tous les consommateurs qui se demandent quel thon ils peuvent manger, ces trois espèces de thon porteuses du label MSC constituent une alternative durable au thon rouge de l'Atlantique menacé.


Sain

Le thon est un des poissons comestibles les plus populaires, qui, grâce à sa consistance qui évoque la viande, est également apprécié par les personnes qui n'aiment pas le poisson. Comme il est pauvre en graisse et en calories, il est idéal dans le cadre d'une alimentation saine et équilibrée. Le thon est un poisson moyennement gras. Outre des protéines de haute qualité, de l'iode et du zinc, il contient des acides gras oméga-3 en quantités particulièrement élevées. Ces acides gras insaturés réduisent le risque de maladies cardiovasculaires, renforcent le système immunitaire et jouent un rôle important dans le développement cérébral des jeunes enfants.

Comme le thon est un grand poisson qui se nourrit principalement d'autres poissons et d'animaux marins, il peut contenir du mercure et d'autres métaux lourds. Les valeurs de ces substances sont toutefois généralement inférieures aux limites prescrites et sont dès lors sans danger pour la plupart des personnes.

Cuisine

Le thon en conserve, généralement de la bonite à ventre rayé, étroitement apparentée au thon, est un ingrédient savoureux de salades. Vous pouvez, par exemple, l'utiliser pour préparer une délicieuse garniture pour votre pain, avec du fromage frais, de l'oignon et du poivron.

La grillade est une méthode très répandue de préparation du thon frais ou surgelé. Les puristes sont conquis par le goût intense du poisson et ne l'accompagnent que d'une pincée de sel et d'un peu de poivre, puis ils le saisissent des deux côtés dans une poêle très chaude, avec un peu d'huile végétale neutre. Ne le cuisez que quelques minutes, car sa chair devient alors coriace et fibreuse. Il est préférable qu'il reste légèrement vitreux en son cœur.

Pour un savoureux steak de thon, faites mariner le thon frais ou décongelé quelques heures. Le filet doit être entièrement recouvert de marinade, afin que la chair du poisson puisse en absorber toutes les saveurs. Assaisonnez le thon, puis cuisez-le comme indiqué ci-dessus.


  • '{{item.Image.Title}}', {{item.Image.Artist}}, {{item.Image.Description}}