Le changement climatique devrait entraîner de profonds changements dans l'industrie de la pêche

septembre 25, 2019

Hans Nieuwenhuis, directeur Europe du Nord du Marine Stewardship Council.

Le changement climatique a de profondes répercussions sur nos océans. Le rapport sans précédentdu GIEC, sur l’océan et la cryosphère dans le contexte du changement climatique, publié aujourd’hui, montre que les progrès en matière de gestion durable des pêcheries sont encore plus urgents que jamais. 

Alors que les océans situés à des latitudes plus élevées, tels que l'Atlantique Nord et le Pacifique Nord, voient s’étendre l'aire de répartition de certaines espèces de poissons, offrant ainsi de nouvelles possibilités de pêche, les zones tropicales devraient connaître une baisse importante de leurs captures potentielles de poissons, jusqu’à 40% d’ici 2050[1]. On estime que les vagues de chaleur marines ont augmenté de plus de 50% au cours des 30 dernières années[2], entraînant ainsi des déclins localisés, souvent soudains, de la vie marine. 

Ces changements ont des répercussions sur la structure et la productivité des écosystèmes marins. Ils représentent également un défi majeur pour les entreprises, les économies et les communautés qui dépendent de la pêche comme moyen de subsistance et d’alimentation . Le poisson fournissant 17% des protéines animales consommées dans le monde et représentant plus de 130 milliards de dollars par an dans le commerce international[3], nous ne pouvons pas ignorer cette crise à la fois environnementale et humaine.  

Des pêcheries durables et bien gérées, dotées de systèmes de surveillance, de réglementation et de gestion efficace, sont plus résilientes face aux effets du changement climatique .  A l'échelle mondiale, gouvernements et gestionnaires des pêcheries ont déjà des difficultés pour parvenir à un consensus sur la façon de gérer les ressources marines. 

Certaines des pêcheries les mieux gérées ont du mal à faire face aux fluctuations des stocks, en partie à cause du changement climatique. La suspension de la certification MSC du maquereau de l'Atlantique Nord-Est plus tôt cette année montre qu'il est difficile de parvenir à un consensus international sur la gestion des stocks de poissons qui traversent des frontières géopolitiques. Tandis que les baisses récentes des stocks de cabillaud de la mer du Nord ont également été attribuées à une diminution du nombre de poissons atteignant leur maturité, en partie à cause du changement climatique. 

Pour relever le défi du changement climatique, l’industrie de la pêche et les gestionnaires des pêcheries devront collaborer à l’échelle internationale, et adopter le principe de précaution pour fixer les captures et les pratiques de pêche en fonction de l'évolution des avis scientifiques et des schémas de migration. Ce ne sera pas facile, mais cela doit être fait si nous voulons continuer à manger du poisson et préserver la vie marine.. 

Les pêcheries certifiées MSC montrent que c'est possible. Ces pêcheries répondent aux normes internationales en matière de durabilité et représentent actuellement 15% des captures mondiales de produits de la mer. En veillant à ce qu’elles disposent d’une surveillance et d’une gestion efficaces pour réduire leurs impacts sur l’environnement et pêcher dans le respect des populations de poissons, elles concilient les priorités économiques et environnementales pour préserver les océans et les ressources halieutiques. Il faudra encore beaucoup plus de pêcheries engagées pour que nos océans restent vivants pour les générations futures. 

Hans Nieuwenhuis est directeur Europe du Nord du MSC. Il a étudié à l'Université de Wageningen et à l'Institut de recherche marine et atmosphérique d'Utrecht. Il est expert en gestion de la pêche et changement climatique, ayant précédemment représenté le gouvernement néerlandais au conseil d'administration du GIEC et conseiller / négociateur dans le cadre des négociations sur le climat menées par les Nations unies (protocole de Kyoto, accords de Marrakech) avant de se consacrer à la politique de conservation de la pêche. 

 

  • '{{item.Image.Title}}', {{item.Image.Artist}}, {{item.Image.Description}}