Actualités

Découvrez sur cette page toutes les actualités les plus fraiches du MSC en France et dans le monde !

Le MSC, un indicateur de biodiversité officiel pour un deuxième objectif d’Aichi

avril 30, 2019

Le Marine Stewardship Council (MSC) vient d’être reconnu comme indicateur officiel pour un deuxième objectif d’Aichi au sein du Partenariat relatif aux indicateurs de la biodiversité, confirmant de nouveau le rôle que joue l’organisation dans l’évaluation des progrès mondiaux vers la conservation de la biodiversité. L’objectif d’Aichi 4 établit que : «D’ici à 2020 au plus tard, les gouvernements, les entreprises et les parties prenantes, à tous les niveaux, ont pris des mesures, ou mis en œuvre des plans, pour assurer la production et la consommation durables et maintenu l’utilisation des ressources naturelles dans des limites écologiques sûres.»

Le MSC contribuera à suivre les progrès vers l’objectif d’Aichi 4 à travers deux indicateurs, témoins de la mobilisation d’acteurs divers pour la pêche durable et la traçabilité des produits de la mer dans le monde: 
• le nombre de certificats de Chaîne de Garantie d’Origine par pays
• le nombre de produits destinés aux consommateurs et certifiés MSC par pays. 

«Le programme MSC est conçu pour encourager et promouvoir la pêche durable dans les océans auprès des pêcheries et tout au long de la chaîne d’approvisionnement des produits de la mer,» affirme le Dr. Francis Neat, Directeur de la recherche stratégique pour le MSC. «Depuis les 20 dernières années, l’investissement dans la science et la recherche font partie intégrale de notre travail ; non seulement pour  fournir les données nécessaires permettant l’évaluation mondiale du progrès vers la conservation de la biodiversité, mais aussi pour illustrer des histoires concrètes d’impacts positifs pour les océans.»

En 2010, la communauté internationale a établi 20 objectifs sous la Convention sur la diversité biologique des Nations Unies. Ces objectifs d’Aichi mesurent le progrès mondial vers l’objectif 2020 de la Convention visant à conserver la biodiversité à travers le monde. Depuis 2013, le MSC fournit des données servant à mesurer le progrès vers l’objectif d’Aichi 6 : « D’ici à 2020, tous les stocks de poisson et d’invertébrés et plantes aquatiques sont gérés et récoltés d’une manière durable, légale et en appliquant des approches fondées sur les écosystèmes, de telle sorte que la surpêche soit évitée, des plans et des mesures de récupération sont en place pour toutes les espèces épuisées, les pêcheries n’ont pas d’impacts négatifs marqués sur les espèces menacées et les écosystèmes vulnérables, et l’impact de la pêche sur les stocks, les espèces et les écosystèmes restent dans des limites écologiques sûres.»

Les données du MSC contribuent également à l’élaboration de la publication phare de la Convention, Perspectives mondiales de la diversité biologique. 

Seul un petit groupe d’ONG internationales sont des partenaires clés dans le Partenariat relatif aux indicateurs de la biodiversité. Il inclut l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, le projet The Sea Around Us, le FSC, le MSC et le WWF
  • '{{item.Image.Title}}', {{item.Image.Artist}}, {{item.Image.Description}}