Actualités

Découvrez sur cette page toutes les actualités les plus fraiches du MSC en France et dans le monde !

Lauréats 2019 de notre bourse d’études

juillet 25, 2019

Le MSC est ravi d’annoncer les 5 lauréats de son programme de bourses d’études 2019. Pour la première fois, le programme soutiendra un projet de recherche sur la gestion globale des océans et les Objectifs de Développement Durable de l’ONU. Notre programme de bourse d’études soutiendra également des recherches sur la pêche illicite, non déclarée et non réglementée au Chili qui mettent en péril la subsistance des communautés locales dépendantes de la pêche.

Depuis le début de l’année 2012, le programme de bourse d’études a financé les recherches de 24 étudiants dans le monde entier, en accordant plus de 90 000£.

Les lauréats 2019

Bianca Haas, de l’Université de Tasmanie en Australie, étudiera les liens entre les Organisations Régionales de Gestion des Pêches (ORGP) et les initiatives comme les Objectifs de Développement Durable de l’ONU.

« Améliorer nos connaissances sur les dynamiques de ces organisations nous permettra d’établir des accords et ainsi tracer de nouvelles voies pour une meilleure compréhension de la durabilité des pêcheries, ce qui pourrait mettre en valeur le travail des scientifiques, comme les modèles d’évaluation de stocks pour établir des pêcheries durables. »

Plus d'informations (en anglais)

Rodrigo Oyanedel, de l’Université d'Oxford en Angleterre, étudiera la pêche illégale du merlu au Chili qui impacte les pêcheurs locaux qui dépendent de la pêche pour vivre. Rodrigo recherchera les causes qui entraînent la pêche illicite et essayera de trouver des solutions pour réduire ces pratiques illégales dans la région.

« La pêche illicite et le non-respect des réglementations sont des phénomènes difficiles à percevoir et deviennent visibles au travers des impacts négatifs qui en découlent. Ces menaces nécessitent des solutions urgentes si l’on souhaite préserver les océans pour les générations futures. »

Plus d'informations (en anglais)


Guilherme Suzano Coqueiro de l’Université Fédérale du Paraná au Brésil concentrera ses recherches sur les pêcheries traditionnelles et artisanales dans le sud du Brésil et comment elles se sont adaptées à l'utilisation de dispositifs de réduction des prises accessoires. Il étudiera les impacts socio-économiques de l'utilisation d'engins de pêche sélectifs sur les communautés locales.

« Je pense que mes recherches souligneront des aspects essentiels au développement de meilleures pratiques dans nos pêcheries locales et je suis très reconnaissant envers le MSC, qui me permet de financer mes recherches avec cette bourse d’études. »

 

Jessica Hudgins de l’Université de Heriot-Watt en Angleterre mènera ses recherches sur les dynamiques de populations du poisson-scie dans les eaux du Queensland. En collaboration avec Sharks and Rays Australia, le projet permettra d’organiser des ateliers pour former les pêcheurs à manier les poissons-scie en toute sécurité, à prélever des échantillons ADN et à les marquer pour étudier leurs déplacements.

« Cette étude nous permettra de comprendre les répartitions actuelles et passées du poisson-scie en utilisant une méthodologie qui peut être appliquée à d’autres régions reculées où les données sont insuffisantes. »

  Plus d'informations (en anglais)


 

Santiago Bianchi, de l'Université Nationale à Mar del Plata en Argentine, utilisera la bourse d'études MSC pour comprendre si les anneaux d'échappement peuvent aider à réduire le nombre de prises accessoires d'araignées de mer dans les pêcheries de crabes dans le sud de l'Argentine.

« Je pense que la préservation des océans est aujourd’hui une des priorités globales, ainsi avec mes recherches, je soutiens les sciences océaniques et contribue à développer une approche écosystémique des pêcheries. » 
 

Plus d'informations (en espagnol)


Les bourses d’études MSC aident à accroître nos connaissances dans les sciences halieutiques et la traçabilité des chaînes d’approvisionnement dans le monde. Une des anciennes lauréates, Rachel Mullins, a publié les résultats de son projet de recherche dans le ICES Journal of Marine Science en 2018. Son étude se concentrait sur les déséquilibres potentiels entre les unités biologiques et de gestion du thon albacore dans les océans Atlantique et Indien.

Le programme de bourse d’études fait partie de l’engagement constant du MSC de soutenir la science et la recherche dans le monde entier pour mettre fin à la surpêche. Les étudiants reçoivent une aide financière d’un montant qui peut aller jusqu’à 4000£ par projet.

Plus d'informations sur la page dédiée aux bourses d'études

  • '{{item.Image.Title}}', {{item.Image.Artist}}, {{item.Image.Description}}