Actualités

Le MSC attribue 5 bourses d'études !

septembre 24, 2018

Le MSC contribue au financement de la recherche sur la durabilité des océans dans 4 continents

Le Marine Stewardship Council est fier d’annoncer les 5 gagnants de son programme de bourse d’étude . Les projets sélectionnés ont trait à plusieurs domaines : les DCP (dispositifs de concentration de poisson) dans les pêcheries artisanales de thon en Indonésie, les chaînes alimentaires en Arctique ou encore le suivi des stocks de homard en Ecosse. 

Le programme de bourse d’étude soutient les jeunes chercheurs avec un montant qui s’élève jusqu’à 4 000£ par étudiant. Leurs recherches portent sur des sujets variés comme l’amélioration des pratiques dans la gestion des pêcheries, la gestion de la chaîne d’approvisionnement ou encore la minimisation des impacts environnementaux. Les boursiers de l’année dernière ont déjà commencé à contribuer à la durabilité des océans grâce à leurs recherches, en fournissant de nouvelles données scientifiques et connaissances sur les flux commerciaux du poulpe en Afrique de l’Est, ou encore l’efficacité des lumières LED pour minimiser les captures accessoires de tortues au Kenya. 

Les gagnants 2018

Laurissa Christie, de l’Université de Windsor au Canada, étudie l’influence de la banquise sur les dynamiques de la chaîne alimentaire en eaux profondes en Arctique. Ses recherches sont primordiales afin de suivre les impacts des pêcheries dans la chaîne alimentaire arctique et pallieront un manque de connaissances dans ce champ d’études. Auprès des communautés Inuit de Nanavut au Canada, Christie collectera des échantillons de relevés de chalut et des pêches locales Inuit.  

« Je me suis intéressée à la durabilité des océans en participant à des expéditions étudiantes en Arctique et en Antarctique. J’ai grandi sur le lac Huron, et voyager dans les régions polaires m’a pour la première fois mis en contact direct avec les facteurs de stress qui agissent sur les écosystèmes marins. Je me suis immédiatement sentie connectée aux Pôles et j’ai réalisé que je souhaitais dédier ma carrière à les préserver, pour les générations futures. » Christie 

Widyatmoko_Ahmad Catur Widyatmoko, de l’Université du Pays Basque en Espagne et du Consortium MER, étudiera l’utilisation des Dispositifs de Concentration de Poissons (DCP) dans les pêcheries de thon de petite échelle en Indonésie. Il y a actuellement de nombreux DCP non déclarés en Indonésie et, en partenariat avec Masyarakat dan Perikanan Indonesia, le projet vise à localiser les DCP et à analyser le comportement des navires qui pêchent autour d’eux. Catur Widyatmoko travaillera ensuite avec des scientifiques du CSIRO Australia pour développer des modèles statistiques qui décriront l’utilisation des DCP. 

« J’ai grandi en Indonésie, un pays de plus de 250 millions d’habitants dont la moitié vivent sur le littoral. Etant donné la géographie du paysqui est composé de milliers d’îles, j’ai réalisé l’importance des océans en matière de sécurité alimentaire et des moyens de subsistance. Je souhaite donc être impliqué dans la gestion durable des ressources marines, surtout le poisson. » Ahmad Catur Widyatmoko 


Chen-Zelin-bioZelin Chen, de l’université de Washington aux Etats-Unis, étudiera les stratégies de gestion appliquées à un système de gestion reposant sur les quotas dans une pêcherie de crabes rouges (Portunus haanii) en Chine. Ce crabe est précieux pour les communautés de pêche locales en Chine car il joue un rôle important dans le commerce mondial des produits de la mer. Chen étudiera les perceptions des parties prenantes principales et analysera la littérature scientifique existante. Son projet permettra d’avancer sur la compréhension des crabes rouges (Portunus haanii) en Chine et fournira des recommandations concernant un système de gestion avec quotas. 

« La durabilité est devenue un sujet de discussion brûlant. Ma licence en Ressources marines et en Environnement ne m’a pas seulement révélé les merveilles du monde aquatique, ses incroyables créatures et habitats, mais aussi la réalité de la surexploitation des ressources halieutiques. Les défis pour atteindre la durabilité sont nombreux : la pêche INN, la sensibilisation du grand public, etc. » Chen  


Catherine Seguel Catherine Seguel, de l’Université Australe du Chili, a été récompensée par la bourse d’étude pour son projet de cartographie de la chaîne de valeur d’une pêcherie de tourteaux du Pacifique au Chili. Les tourteaux du Pacifique représentent une espèce très importante dans le commerce des produits de la mer au Chili. Ils sont pêchés grâce à des pièges et en plongée. Catherine mènera des entretiens pour identifier de nouvelles opportunités pour le marché et cartographiera la chaîne de valeur à une échelle régionale, nationale et internationale. Ses recherches permettront de préparer la pêcherie à poursuivre une certification Chaîne de Garantie d’Origine du MSC. 

« Je suis heureuse de recevoir cette bourse parce que je vais pouvoir travailler sur un sujet qui me passionne : travailler avec les syndicats de pêcheurs et trouver ensemble les solutions aux défis de la gestion durable des océans. » Catherine


Matthew ColemanMatthew Coleman, étudiant de l’Université de Heriot-Watt au Royaume-Uni, réalisera des essais sur une nouvelle façon de suivre les stocks de homards européens au large des côtes écossaises. La pêcherie de homard européen est essentielle aux communautés locales de pêcheurs. Une compréhension limitée de l’état du stock rend la gestion durable des ressources difficile. Matthew travaillera avec Orkney Sustainable Fisheries afin de baliser et relâcher des homards (de taille insuffisante et de taille légale), enregistrer leurs déplacements et les repêcher pour fournir des connaissances sur la densité de population, le comportement et la répartition du stock.
« Je pense que le changement climatique représente la plus grande menace pour nos océans. Le rôle du climat dans les zones de pêche est encore très peu compris, particulièrement dans le contexte des pêcheries de crustacés au Royaume-Uni et leurs impacts sur la biologie de base des stocks exploités. »
Matthew 

  • '{{item.Image.Title}}', {{item.Image.Artist}}, {{item.Image.Description}}