Actualités

Amanda Lejbowicz

Amanda Lejbowicz

MSC Global Accessibility Project Manager

Selon l'ONU, les pêcheries certifiées MSC sont un exemple à suivre

septembre 20, 2020

Le 18 septembre 2020, l'ONU a publié son rapport sur les progrès réalisés au niveau international en ce qui concerne les Objectifs de Développement Durable (ODD) pour 2030. Les ODD ont été fixés il y a 5 ans, et bien qu'il n'y ait pas encore de grandes victoires à célébrer, les pêcheries certifiées MSC sont porteuses d'espoir.


Fisherman's torso with metal ruler in hand, measuring lobster. Lobster traps and sea in background

Mesure de la langouste en Basse-Californie, au Mexique

La communauté mondiale a manqué l'objectif ambitieux des Nations Unies de mettre fin à la pêche non durable d'ici 2020 et, à bien des égards, la situation empire. En 1974, 90 % des stocks de poissons étaient pêchés à des niveaux biologiquement durables. En 2017, moins des deux tiers d'entre eux se trouvaient dans ces limites, mettant ainsi en péril une source vitale de nutrition pour des millions de personnes.

Malgré ces sombres perspectives, il y a des signes positifs. Les recherches présentées cette semaine au 8e Forum mondial de la durabilité montrent que le programme MSC permet de progresser vers la réalisation des Objectifs de Développement Durable des Nations Unies. Les pêcheries qui respectent le Référentiel MSC contribuent à la réalisation d'au moins 34 objectifs différents des ODD.

Il est encourageant de voir que les pêcheries certifiées MSC dans le monde entier montrent qu'il est possible de pratiquer une pêche durable grâce à une gestion efficace.

Nos recherches portent sur les contributions du programme MSC aux ODD en fonction des mesures d'amélioration que les pêcheries ont dû prendre pour obtenir ou maintenir leur certification MSC. Le label MSC s'est révélé être un catalyseur pour le développement de partenariats. 

Les contributions aux ODD 2, 8, 12, 14 et 17 ont été identifiées, soit directement par le biais du Référentiel Pêcheries du MSC, soit par le programme plus large via d'autres facteurs, notamment l'accès au marché. La certification des pêcheries a permis d'améliorer la gouvernance locale, l'élaboration et la mise en œuvre de plans de recherche, la production d'informations scientifiques et le renforcement des capacités.

odd2020

Deux décennies de développement durable au Mexique

Un bon exemple de progrès est la pêche à la langouste (Panulirus interruptus) en Basse Californie. En 2001, elle est devenue la première pêcherie des pays en développement à être certifiée et est prête à être recertifiée pour la quatrième fois. La pêcherie a apporté avec succès les améliorations requises par l'évaluateur indépendant à chaque cycle de certification de cinq ans. Ces améliorations, comme l'enregistrement des prises accessoires et le suivi des poissons rejetés, fournissent les preuves nécessaires pour montrer que la pêcherie est gérée de manière durable.

"Il est très important d'assurer la durabilité de la population de langoustes, car cela garantit une pêche sur le long terme pour les pêcheurs, déclare Armando Vega Velazquez, "Coordinator of Investigation" pour le "Lobster at the Regional Fisheries Research Centre of Baja California South, Mexico". 

Exploiter tout le potentiel de la certification MSC pour les ODD

Des exemples tout aussi inspirants aux Maldives et en Inde montrent ce qui est possible lorsque la pêche est correctement soutenue. La pêcherie doit être gérée de manière durable pour que les communautés qui en dépendent puissent survivre et prospérer.
Cet objectif peut être atteint grâce à l'engagement et au leadership du secteur de la pêche, des distributeurs, du gouvernement et des communautés scientifiques et de préservation. 

Nous nous sommes fixé un objectif audacieux : engager un tiers du total des captures marines mondiales dans le programme MSC d'ici 2030, date à laquelle les ODD devront être atteints. Cet objectif reflète l'urgence de la réalisation de la ODD 14 (La vie aquatique) et reconnaît la pression croissante qui pèse sur nos océans.

Nous encourageons les régulateurs internationaux et les pays pêcheurs individuels à utiliser notre programme de certification pour rendre compte des progrès réalisés dans le cadre des ODD, notamment sur la vie aquatique (ODD14), la sécurité alimentaire (ODD2), le travail décent (ODD8), la consommation et production durables (ODD12) et le renforcement des partenariats mondiaux pour le développement durable (ODD17).

 

  • '{{item.Image.Title}}', {{item.Image.Artist}}, {{item.Image.Description}}