Pêcherie de thon rouge en Méditerranée

En octobre 2020, les producteurs artisans fédérés par la SA.THO.AN sont devenus les premiers pêcheurs de thon rouge en Méditerranée à obtenir la certification MSC pour leurs activités en mer engagées et respectueuses des normes environnementales définies par le MSC.

Espèce:
Thon rouge, Thunnus thynnus 

MSC gear type icon

Engin:
Ligne, canne, palangre

MSC fishery location icon

Zone de pêche:
ZEE française en Méditerranée, d'Agde (Occitanie) à Furiani (Corse)

La petite histoire

Après des années d'efforts, les producteurs artisans fédérés par la SA.THO.AN sont devenus les premiers pêcheurs de thon rouge en Méditerranée à obtenir la certification MSC pour leurs activités en mer engagées et respectueuses des normes environnementales définies par notre Référentiel Pêcheries.

L'histoire du thon rouge est mouvementée et jalonnée de controverses. Cette espèce est la preuve vivante de l'efficacité des luttes associatives. Grâce à la mobilisation sur le terrain des ONG, des scientifiques, des gouvernements, des pêcheurs et des gestionnaires des pêches, des mesures fortes ont été mises en place pour éviter l'effondrement et rétablir la population de thons rouges à des niveaux sains.

Toutefois, le thon rouge nécessite une approche précautionneuse pour que les efforts mis en oeuvre pour protéger les ressources naturelles dans les océans jusqu'à présent ne l'aient pas été en vain.

La pêcherie artisanale de la SA.THO.AN est certifiée durable pour les 5 ans à venir et sera contrôlée tous les ans. Dans ce cadre, les pêcheurs devront continuer à améliorer leurs activités et minimiser tout impact dans les océans pour la survie de cette espèce, notamment à mieux analyser les interactions avec les espèces environnantes comme les oiseaux, les requins et les raies.

Pourquoi est-elle certifiée MSC ?

Les pratiques quotidiennes des pêcheurs artisans ont été contrôlés au cours d'une évaluation indépendante menée par l'organisme de certification Control Union, en consultation avec des scientifiques, ONG, institutions, organisations de pêche, pendant près de deux ans, en vue d'atteindre la certification.

Pour aider à rétablir cette espèce autrefois en danger, de nombreuses mesures ont été mises en place afin de rendre leurs activités plus respectueuses des populations de thons rouges en mer Méditerranée : 

  • Une meilleure localisation des activités de pêche : les pêcheurs opèrent sur des petits navires côtiers dans le golfe du Lion, les eaux corses et au nord des Baléares
  • Des méthodes de pêche passives (la palangre, la canne et la ligne) qui n'impactent pas les habitats
  • Des technologies innovantes comme l'application Echosea sont utilisées par les pêcheurs : un outil de surveillance, et de gestion durable des ressources marines en Méditerranée, destiné à identifier et réduire les prises accidentelles d'animaux marins
  • Aujourd'hui, les pêcheurs de la Sathoan engagés dans la démarche MSC suivent des quotas stricts et capturent au total environ 200 tonnes par an
  • Un système de traçabilité pour suivre chaque capture et lutter contre la pêche illégale : une bague d'identification est apposée sur chaque espèce
  • Pour réduire l'effort de pêche global et rétablir le stock, l'ICCAT a mis en place des mesures strictes dès 2007 dans le cadre d'un "plan de reconstitution"

                   - Les quotas de pêche totaux ont été divisés par deux pour limiter la pêche 

                   - Les autorisations européennes de pêche accordées ont été limitées

                   - Des saisons sont interdites à la pêche en fonction des engins de pêche utilisés et de la taille des navires

                   - La taille minimale de capture a été augmentée pour laisser les plus jeunes poissons dans l'eau, et leur permettre d'arriver à maturité

                   - Une équipe d'observateurs embarquée avec les pêcheurs en mer pour collecter des données scientifiques sur la pêche

                   - Une surveillance satellitaire et aérienne est mise en place pour lutter contre les risques de pêche illégale

           

La population de thons rouges a atteint un niveau similaire à celui des années 1970, avant l'effondrement.

sathoan_theo_giacomettisathoan_theo_giacometti_2
© Théo Giacometti 

Quels progrès en cours?

Pour maintenir sa certification, la pêcherie doit continuer de progresser sur certains aspects pour : 

  • Soutenir les recherches scientifiques pour que les incertitudes soient mieux prises en compte dans l'évaluation du stock et assurer que les règles de contrôle des captures soient efficaces et permettent au stock d'atteindre le rendement maximum durable
  • Soutenir des projets qui visent à affiner la quantification des prises de la pêche récréative et de la pêche INN (illégale, non réglementée, non reportée)
  • Collaborer avec le gouvernement et les scientifiques pour améliorer la récolte de données sur les interactions de la pêcherie avec les requins bleus et les espadons (observateurs embarqués, données électroniques)
  • Tester des répulsifs de requins et de raies pour éloigner ces espèces des lignes et minimiser leur mortalité
  • Améliorer la collecte de données sur les interactions entre la pêcherie et les raies pastenague (registres de bord spécifiques, application mobile Echosea, vérifications à bord, ...)
  • Améliorer les données disponibles sur les interactions avec des espèces ETP (en danger, menacées et protégées) comme les oiseaux marins ou les tortues marines et adapter les mesures de gestion pour limiter les impacts sur ces populations.
Infographie Thon Rouge de Méditerranée
Description: Le thon rouge de l’Atlantique est une espèce pélagique répartie dans l’ensemble de l’Atlantique Nord et en Méditerranée, du Brésil jusqu’au Nord de la Norvège. Il existe dans le monde 3 espèces différentes de thon rouge.

Date of issue: 23 octobre 2020

Recettes

Ingrédients

Recette

  • 1 petit oignon rouge, coupé en dés

  • 1 piment rouge, épépiné et finement haché

  • 2 citrons (l'un pour le jus, l'autre coupé en quartiers)

  • ½ cuillère à café de sel

  • 90g de noix de coco fraîchement râpée*

  • ½ botte de coriandre (ou 2 feuilles de curry frais), finement hachée

  • 2 boîtes de thon certifié MSC de 160g dans l'eau, égoutté

  • 4 pains Pita, coupés en tranches

  • Quelques feuilles de laitue Iceberg

    * Si vous préférez, vous pouvez utiliser des flocons de noix de coco séchés à la place. Il suffit d'ajouter 2 cuillères à soupe de lait de coco avec les flocons.

  1. Mélangez l'oignon rouge, le piment, le jus de citron vert et le sel dans un bol. Aux Maldives, ces ingrédients sont pétris à la main pour permettre aux saveurs de se mélanger.
  2. Ajoutez la noix de coco, la coriandre et le thon. Mélangez avec une cuillère jusqu'à ce que tous les ingrédients soient réunis et que le thon ait une texture floconneuse. Mettre de côté.
  3. Préparez les pains Pita selon le mode d'emploi indiqué sur l'emballage ou chauffez-les à votre convenance à l'aide d'un grille-pain ou d'un four.
  4. Remplissez les pitas avec de la laitue et le mashuni et servez avec les quartiers de citron vert.
  • '{{item.Image.Title}}', {{item.Image.Artist}}, {{item.Image.Description}}