La pêcherie de hoki de Nouvelle-Zélande obtient sa troisième certification MSC —
Outils personnels
Se connecter

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Sections
Vous êtes ici : Accueil Salle de presse Communiqués de presse La pêcherie de hoki de Nouvelle-Zélande obtient sa troisième certification MSC
La pêcherie de Hoki de Nouvelle-Zélande obtient pour la troisième fois, la certification MSC

La pêcherie de Hoki de Nouvelle-Zélande obtient pour la troisième fois, la certification MSC

La pêcherie de hoki de Nouvelle-Zélande obtient sa troisième certification MSC

26/11/2012

La pêcherie de Hoki, poisson blanc populaire en Nouvelle-Zélande, est l’une des premières pêcheries à obtenir, pour la 3ème fois, la certification du Marine Stewardship Council (MSC) pour une pêche durable.

Patrick Caleo, Responsable du MSC pour l’Australie et la Nouvelle-Zélande, souligne que l’engagement sur le long terme de cette pêcherie a permis de nombreuses améliorations de sa gestion et une réduction de son impact environnemental.

« Le Groupe Deepwater, qui représente les détenteurs de quotas de Hoki, et le Ministère des Industries primaires de Nouvelle-Zélande (MPI) ont travaillé ensemble pour développer activement et appliquer de nouvelles méthodes et stratégies de réduction des interactions avec les oiseaux marins et les otaries à fourrure. »

« Obtenir la certification MSC pour la troisième fois montre que le MSC apporte de solides bénéfices pour la pêcherie. Grâce à la gestion efficace de la pêcherie par le MPI et l’Industrie de la pêche elle-même, cette pêcherie a clairement démontré des niveaux significatifs de rétablissement du stock », dit Monsieur Caleo.

Cette pêcherie a été évaluée par un organisme de certification indépendant et accrédité, Intertek Moody Marine, selon le référentiel environnemental du MSC pour des pêcheries durables et bien gérées.

Dans une déclaration aujourd’hui, le Président Directeur Général du Groupe Deepwater, George Clement, ajoute que cette troisième certification est une reconnaissance des efforts de la pêcherie en faveur d’améliorations environnementales.

« La pêcherie de Hoki de Nouvelle-Zélande fut la troisième pêcherie au monde à obtenir la certification MSC en 2001. La pêcherie a de nouveau obtenu la certification en 2007 puis en 2012. Cela prouve l’engagement de notre industrie pour une amélioration continue et une collaboration avec le Ministère des Industries Primaires. »

Le partenariat avec le MPI a permis aux détenteurs de quotas et au gouvernement d’aligner leurs objectifs stratégiques et opérationnels, résultant sur un plan scientifique et informatif sur le long terme et sur l’augmentation de l’investissement annuel pour la surveillance et la recherche.

Le Hoki est la troisième espèce de poisson  la plus rémunératrice, rapportant plus de 180 millions de dollars NZ l’année dernière, ce qui en fait une activité vitale pour l’économie du pays.

« C’est aussi une très bonne nouvelle pour les produits de la mer durables certifiés MSC dans le monde entier. De nombreux produits labellisés MSC, à base de filets et bâtonnets de poisson, proviennent des pêcheries de Hoki de Nouvelle-Zélande. Ainsi les consommateurs peuvent continuer à apprécier ces produits de la mer durablement », ajoute Monsieur Caleo.

Le Référentiel mondial du MSC est le plus largement reconnu et respecté pour les produits de la mer sauvages. Le programme repose sur un référentiel scientifique rigoureux et une évaluation indépendante tierce-partie menée par un organisme de certification indépendant accrédité. Le Référentiel MSC est défini par trois principes fondamentaux : l’état du stock de poisson, l’impact de la pêcherie sur l’écosystème marin, et le système de gestion de la pêcherie.

Le label bleu distinctif du MSC est l’assurance pour les acheteurs et les consommateurs du monde entier que les produits de la mer qui le portent peuvent être tracés jusqu’à une pêcherie durable certifiée MSC.

Actions sur le document