La pêcherie de homard gaspésienne, au Québec obtient la certification MSC — Marine Stewardship Council
Outils personnels
Se connecter

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Sections
Vous êtes ici : Accueil Salle de presse Communiqués de presse La pêcherie de homard gaspésienne, au Québec obtient la certification MSC
La pêcherie de homard gaspésienne © Steven Melanson Photographie

La pêcherie de homard gaspésienne © Steven Melanson Photographie

La pêcherie de homard gaspésienne, au Québec obtient la certification MSC

05/03/2015

La pêcherie de homard exploitée dans la péninsule gaspésienne, au Québec, le long du littoral du golfe du Saint-Laurent, au Canada atlantique, vient d’être certifiée durable et bien gérée dans le cadre du programme international de certification scientifique du Marine Stewardship Council (MSC). À l’issue d’une évaluation indépendante menée par l’organisme de certification SAI Global, le homard provenant de cette pêcherie peut désormais porter l'écolabel bleu du MSC.

À propos de la pêcherie de homard gaspésienne

Le homard (homarus americanus) figure parmi les crustacés les plus abondants dans les eaux du Canada atlantique et du nord-est des États-Unis, principales régions où es débarquée cette espèce.

Le client porteur de la certification pour la pêcherie gaspésienne est le Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie (RPPSG). Gérée par le ministère des Pêches et Océans du Canada, région du Québec, cette pêcherie réunit les 163 détenteurs de permis représentant l’ensemble des pêcheurs de homard commerciaux actuels de la région.

La pêcherie de homard gaspésienne opère habituellement au printemps pendant une durée maximale de 71 jours, selon l’endroit, et ses pêcheurs utilisent des casiers appâtés pour capturer le homard. Ses activités de conservation comprennent des mesures visant à réglementer la durée de la saison, le nombre de permis délivrés et le nombre et la taille des casiers, ainsi que d’autres mesures comme la taille minimale et maximale de capture, les évents d’échappement et les anneaux biodégradables.

La capture se fait dans les eaux canadiennes de l’Atlantique, dans la zone de pêche 21 de la FAO, qui correspond aux zones de pêche au homard (ZPH) canadiennes 19, 20 et 21, limitrophes de la Gaspésie, au Québec. En 2013, les pêcheurs ont capturé 1 370 tonnes de homard, ce qui représente le tiers du homard débarqué au Québec. Le homard gaspésien est vendu sous différentes formes, mais le principal produit est le homard vivant vendu surtout au Québec, mais aussi sur d’autres marchés canadiens et américains.

Des mesures de conservation protègent la ressource pour l’avenir

Selon O’Neil Cloutier, directeur général du Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie : « La certification MSC témoigne de la durabilité et de la bonne gestion de la pêcherie gaspésienne. En ne cessant de mettre en œuvre des mesures de conservation et en modernisant notre flotte afin d’y incorporer l’utilisation du journal de bord électronique pour fournir des données scientifiques et administratives fiables, en temps réel, nous travaillons d’arrache-pied pour protéger la ressource de notre région, non seulement pour l’avenir du homard, mais aussi pour le bien-être futur de la Gaspésie ».

La certification MSC rassure le consommateur

« Nous félicitons les pêcheurs de homard de la Gaspésie et le RPPSG pour l’obtention de la certification internationale selon le Référentiel scientifique du MSC, affirme Jay Lugar, directeur des programmes du MSC pour le Canada. Le homard est un produit de la mer saisonnier, local et très en vue, recherché au Québec et ailleurs. Grâce à l’ajout du homard gaspésien à la gamme des produits certifiés MSC vendus au Québec, les acheteurs et les consommateurs de la chaîne d’approvisionnement sauront en toute confiance que les produits de la mer de cette région proviennent d’une pêcherie durable et bien gérée, à la hauteur du Référentiel international du MSC. »

À propos de l’évaluation et de la certification

SAI Global, organisme de certification indépendant et accrédité, a évalué la conformité de la pêcherie gaspésienne au Référentiel MSC en étudiant en détail les trois principes du férentiel MSC, à savoir l’état du stock, l’impact de la pêcherie sur l’écosystème marin et le système de gestion de la pêcherie. Tout au long de son évaluation pour obtenir cette certification, le RPPSG a été supporté par Pêches et Océans Canada, le Ministère de l'agriculture, des pêcheries et de l'alimentation du Québec et l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec. Pour en savoir plus sur la pêcherie gaspésienne et consulter la version intégrale du Rapport public de certification qui décrit en détail les scores qu’elle a obtenus, veuillez consulter le site Web du MSC, au www.msc.org/track-a-fishery/certified.

Actions sur le document

Newsletters MSC

Plus d'informations sur les Newsletters

Plus d'actualités à propos de...

Plus d'actualités de...