Nouvelle étude : Une affinité croissante pour les produits de la mer durables — Marine Stewardship Council
Outils personnels
Se connecter

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Sections
Vous êtes ici : Accueil Salle de presse Communiqués de presse Nouvelle étude : Une affinité croissante pour les produits de la mer durables
La campagne Oceans for Tomorrow de Loblaw à Toronto, Canada

La campagne Oceans for Tomorrow de Loblaw à Toronto, Canada

Nouvelle étude : Une affinité croissante pour les produits de la mer durables

11/11/2014

  • La demande en produits de la mer pêchés durablement augmente à travers le monde
  • La possibilité de tracer le poisson jusqu’à la pêcherie durable d’origine reste l'une des priorités des consommateurs
  • La labellisation environnementale est l'un des outils les plus efficaces pour assurer aux consommateurs la durabilité d’un produit
  • La reconnaissance du label MSC atteint aujourd’hui une moyenne mondiale de 33% au lieu de 25% en 2010

Une nouvelle étude indépendante sur le comportement d'achat de produits de la mer dans le monde montre que les consommateurs sont de plus en plus à la recherche de produits de la mer durables, et que les labels environnementaux permettent de crédibiliser ces messages.

L’étude, menée pour le compte du Marine Stewardship Council (MSC), est considérée comme la plus grande enquête internationale sur la consommation de produits de la mer durables. Plus de 9.000 acheteurs réguliers de produits de la mer ont été interrogés, à travers 15 pays d'Europe, d’Asie, d’Australasie et d’Amérique du Nord. Le MSC avait déjà réalisé cette étude en 2010 et 2012 et s'était appuyé sur les résultats pour encourager l'industrie, les distributeurs et les consommateurs à choisir des produits de la mer durables.

Une demande accrue en produits de la mer durables

La majorité des personnes ayant répondu à l’étude (90%) estime que la durabilité des océans est importante. 55% affirment que la diminution des stocks de poissons est devenue une question encore plus importante qu'elle ne l'était l’année dernière. 60% s’accordent sur le fait que l’achat de produits de la mer durables permet d'assurer la préservation des stocks de poissons pour les générations futures.

Ce souci de la santé des océans se traduit actuellement dans les décisions d'achat des consommateurs : deux sur cinq (41%) recherchent activement des produits de la mer durables, soit une augmentation de 5% depuis 2010 (36%).

Le rôle des supermarchés et des restaurants est considéré comme primordial pour assurer la durabilité des produits de la mer. Près des deux tiers (65%) des personnes interrogées conviennent qu'il est important que les supermarchés s'assurent de vendre des poissons pêchés durablement. Les français (78%) et les australiens (74%) sont les plus enclins à placer cette responsabilité sur les supermarchés.  Un pourcentage équivalent (61%) convient que les restaurants devraient proposer et indiquer sur leurs menus des produits de la mer durables.

L'augmentation récente du nombre de produits labellisés MSC suggère que les distributeurs répondent à cette demande. Dans le monde, le nombre de produits de la mer portant le label MSC a quintuplé depuis 2010 pour atteindre plus de 25 000 en 2014.

La confiance accordée aux marques utilisant les écolabels

Près de la moitié (46%) des participants à l’étude disent qu'ils font plus confiance aux marques qui utilisent des labels. Les écolabels indépendants sont considérés comme la forme d'information la plus fiable (57%), après les recommandations d'amis ou de la famille (59%), pour assurer la responsabilité environnementale et sociale d’une entreprise, devant les magazines spécialisés (53%) et les conseils du gouvernement (51%). La promesse d’une marque qu'elle affiche sur son produit arrive en bas du classement de confiance (39%).

Les participants qui reconnaissent le label MSC sont davantage convaincus que la filière pêche améliore son niveau de durabilité (46% contre 33% pour les participants qui ne reconnaissent pas le label).

La reconnaissance croissante du label MSC

Avec des produits labellisés MSC maintenant disponibles dans près de 100 pays, l'enquête a révélé que le tiers (33%) des acheteurs réguliers de produits de la mer reconnaissent le label. Cela représente une augmentation de 8% par rapport aux résultats dans les pays étudiés en 2010. La reconnaissance du label reste la plus élevée en Allemagne (58%), en Suisse (57%) et aux Pays-Bas (48%). On constate également une augmentation significative de la reconnaissance du label MSC dans les pays en dehors de l'Europe. La reconnaissance en Australie a presque doublé, passant de 12% en 2010 à 20% en 2014. Au Canada, la reconnaissance du label MSC a bondi de 19% en 2012 à 25% en 2014.

L’enquête indique que le marché des produits de la mer durables MSC va continuer à croître : les deux tiers (65%) des participants disent avoir l'intention d'acheter plus de produits de la mer labellisés MSC à l'avenir, et encourager leurs amis et leur famille à faire de même. La valeur des produits de la mer durables labellisés MSC destinés au consommateur atteint 4,8 milliards de dollars en 2013/14, soit une augmentation de 140% depuis 2010.

Prix et traçabilité : des critères primordiaux

Les prix demeurent l'un des principaux facteurs qui déterminent les décisions d'achat de produits de la mer (79%), suivis de près par la traçabilité du produit (66%) et sa durabilité (61%). Toutefois, les participants à l’enquête ont exprimé une volonté accrue de payer un peu plus pour un produit labellisé (39% contre 32% en 2010).
Les recommandations provenant de fiches conseils (22%) et les applications mobiles (13%) ont obtenu les résultats les plus faibles.
Avec les récentes inquiétudes autour de la traçabilité soulevant des questions sur la labellisation des aliments, la demande pour des produits traçables a augmenté le plus significativement au Royaume-Uni, de 61% en 2012 à 67% en 2014.

Nicolas Guichoux, Directeur commercial monde du MSC déclare :  "Dans le monde, la demande en produits de la mer durables est en augmentation. Cette étude montre que la labellisation environnementale est un outil efficace pour les pêcheries, les distributeurs et les restaurants qui souhaitent démontrer leur engagement pour la pêche durable. Avec 25 000 produits labellisés MSC aujourd’hui disponibles dans près de 100 pays à travers le monde, les acheteurs et les consommateurs ont de nombreuses occasions de trouver des produits de la mer durables. Ils peuvent être assurés que les produits qu'ils achètent peuvent être retracés jusqu’à une pêcherie qui a été évaluée de manière indépendante répondant aux critères scientifiques rigoureux du MSC pour une pêche durable".

Le label MSC peut maintenant être trouvé sur plus de 25.000 produits à travers le monde :

logoMSC-peche-durable

À propos de l’étude 

9019 participants ont été interrogés dans 15 pays : Australie, Canada, Danemark, France, Finlande, Allemagne, Japon, Pays-Bas, Pologne, Singapour, Espagne, Suède, Suisse, Royaume-Uni et Etats-Unis. Le déroulé de l’étude, le contrôle et l'analyse ont été réalisés par le bureau d’étude AMR, qui a commissionné des enquêteurs en ligne locaux pour interroger les consommateurs de produits de la mer dans ces pays. Les enquêtes ont eu lieu entre le 19 mars et le 25 juillet 2014 et sont comparables aux études similaires menées par AMR en 2010 et 2012.

Les participants ont été limités à ceux qui :

  • Sont principalement / conjointement responsables de l'achat de nourriture pour eux-mêmes / leur famille 
  • Achètent un produit à base de poisson au moins une fois tous les deux mois dans leur magasin principal 
  • Font la majorité de leurs achats alimentaires dans au moins un des six magasins proposés.

Des quotas ont été fixés pour atteindre un nombre égal d’acheteurs dans chaque magasin et pour prendre en compte l’aspect linguistique, le cas échéant. Toutes les questions ouvertes ont été codées selon un cadre de codes universel en faisant appel à des codeurs de langue maternelle pour assurer une interprétation correcte.

En savoir plus sur les résultats en France > :

 


Actions sur le document