Produits de la mer : des normes rigoureuses de durabilité et de traçabilité en vigueur à l’Université d’Ottawa — Marine Stewardship Council
Outils personnels
Se connecter

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Sections
Vous êtes ici : Accueil Salle de presse Communiqués de presse Produits de la mer : des normes rigoureuses de durabilité et de traçabilité en vigueur à l’Université d’Ottawa

Produits de la mer : des normes rigoureuses de durabilité et de traçabilité en vigueur à l’Université d’Ottawa

22/11/2016

Communiqué de partenaire

L’Université d’Ottawa est fière de célébrer la Journée mondiale des pêches en obtenant la certification du Marine Stewardship Council (MSC), symbole de l’engagement de l’Université à servir des poissons sauvages qui répondent aux normes les plus rigoureuses en matière de pêcherie durable et de traçabilité.

« Partout dans le monde, les écosystèmes aquatiques subissent une pression énorme en raison des changements environnementaux, de la dégradation des habitats et de la surexploitation. L’engagement de l’Université d’Ottawa appuie très concrètement les pratiques durables de récolte de produits de la mer », explique Nathan Young, directeur intérimaire de l’École d’études sociologiques et anthropologiques de la Faculté des sciences sociales.

En optant pour des produits de la mer portant l’éco-étiquette bleue du MSC, les consommateurs de l’Université d’Ottawa sont assurés de choisir des aliments écoresponsables et de récompenser directement les pêcheurs, les organisations et les établissements qui veillent à la santé des océans et à une exploitation viable des stocks de poissons pour les générations à venir.

« La certification MSC est un gage de durabilité écologique – elle confirme aux consommateurs que leurs produits de la mer sont le fruit d’une exploitation saine et durable. Ces pratiques sont particulièrement importante dans un contexte où l’on observe un déclin des stocks de poissons », souligne Melissa Marschke, professeure adjointe à l’École de développement international et mondialisation.

Fondé pour s’attaquer au problème de la surpêche, le MSC, une organisation internationale à but non lucratif, a mis sur pied le programme de certification le plus largement reconnu pour favoriser une exploitation durable des produits de la mer. Le programme souligne les efforts des pêcheries qui prévoient une gestion responsable et écologique de leurs stocks de poissons, puis qui en assurent la traçabilité de la mer à l’assiette.

 « Le World Wildlife Fund Canada salue la décision de l’Université d’Ottawa de lutter contre les pratiques de pêche non viables en se procurant des produits de la mer certifiés par le Marine Stewardship Council. La surpêche représente une grave menace pour la santé de nos océans, la preuve étant que près du tiers des stocks mondiaux de poissons sont aujourd’hui surexploités. Choisir des produits certifiés MSC, c’est favoriser un environnement marin sain en consommant strictement des poissons provenant de stocks gérés avec discernement et exploités de manière durable », affirme Bettina Saier, vice-présidente de la division des océans à WWF-Canada.

L’Université d’Ottawa travaille à ne servir que des produits de la mer certifiés MSC dans sa salle à manger moderne où s’alimentent chaque jour quelque 7 500 personnes et sont préparés annuellement environ 20 tonnes de produits de la mer. Selon le palmarès UI GreenMetric Ranking, l’Université d’Ottawa se classe au deuxième rang des universités les plus durables au Canada.

Actions sur le document

Newsletters MSC

Plus d'informations sur les Newsletters

Plus d'actualités à propos de...

Plus d'actualités de...