Communiqués de presse

La pêcherie artisanale française de thon rouge sera-t-elle durable selon le Référentiel MSC ?

septembre 25, 2018

La pêcherie française des petits métiers de Méditerranée de thon rouge  (Thunnus thynnus) regroupés sous la marque « Thon Rouge de Ligne – Pêche artisanale » entre aujourd’hui en évaluation selon le Référentiel de Pêche Durable du MSC. La pêcherie sera évaluée par Control Union Pesca (CUP), un organisme de certification indépendant accrédité, selon les trois principes fondamentaux du MSC : la santé du stock, les impacts de la pêcherie sur l’environnement marin et la gestion de la pêcherie.

Le thon rouge : un poisson très prisé

Le thon rouge de l’Atlantique (Thunnus thynnus) est une espèce pélagique répartie dans  l’ensemble de l’Atlantique Nord et en Méditerranée, du Brésil jusqu’au Nord de la Norvège. Vivant  entre la surface et 500 à 1000 mètres de profondeur, il effectue de grandes migrations, des eaux froides où il se nourrit, aux régions chaudes où il se reproduit.

Il est pêché principalement en Méditerranée par une vingtaine de pays. Espèce emblématique, aux qualités gustatives remarquables, le thon rouge est un poisson très prisé sur les marchés asiatiques (Sushi et Sashimi). Victime de l’essor du marché, le thon rouge fut surpêché dans les années 1990-2000, ce qui alerta les associations environnementales, les décisionnaires, les pêcheurs, les entreprises et le grand public.

Sa pêche est aujourd’hui strictement encadrée par la Commission Internationale pour la Conservation des Thonidés de l’Atlantique (ICCAT). Ainsi un plan de restauration a été mis en place en 2007 pour une durée de 15 ans, qui définit une cinquantaine de mesures de conservation, de suivi et de contrôle des activités de pêche.

Évaluer la durabilité d’une pêcherie de thon rouge

Il existe dans le monde 3 espèces différentes de thon rouge. Le thon rouge de l’Atlantique est l’une de ces espèces, pour laquelle on distingue à ce jour deux stocks : le stock Ouest et le stock Est et Méditerranée.

La pêcherie française qui rentre aujourd’hui en évaluation MSC cible le thon rouge de l’Atlantique (Thunnus thynnus), sur le stock de l'Atlantique Est et Méditerranée (et non le stock de l'Atlantique Ouest). Cette pêcherie est composée des navires de moins de 18 mètres qui pêchent à l’hameçon en Méditerranée en respectant le cahier des charges de la marque collective  « Thon rouge de ligne – pêche artisanale ». Celle-ci opère dans la région de la Méditerranée occidentale (ZEE française) principalement dans le Golfe du Lion et en Haute-Corse.

C’est une pêcherie artisanale travaillant d’avril à décembre qui débarque autour de 200T de thon rouge par an, et fournit principalement le marché local du frais : restaurants haut de gamme, distributeurs, etc. La flotte de pêche à la senne et la flotte opérant sur la côte Atlantique ne font pas partie de cette évaluation.

Pour être certifiée selon le Référentiel MSC, la pêcherie doit prouver que le stock sur lequel elle opère est en bonne santé et qu'une stratégie de pêche appropriée existe pour garantir que l'effort de pêche mondial sur ce stock est à un niveau durable. Pour ce faire, l’équipe d’évaluation et les experts scientifiques devront analyser l’impact de tous les pêcheurs et de toutes les pêcheries ciblant ce stock, et pas seulement ceux de la pêcherie qui se porte volontaire pour l’évaluation du MSC. En plus de la bonne santé du stock, ils devront également analyser la fiabilité de son évaluation, la pertinence et la réactivité de la stratégie de gestion globale mais aussi  la minimisation des impacts de la pêcherie sur les prises accessoires.

Bertrand Wendling, Directeur Général de la SA.T HO.AN explique : “La pêche au thon rouge  a une  histoire mouvementée. Associée à la surexploitation des stocks dans les années 2000, suivie d’efforts de reconstitution, nous souhaitons aujourd’hui vérifier, en nous lançant en évaluation, que les petits métiers qui adhèrent à l’association VALPEM pour la marque « Thon rouge de ligne – pêche artisanale »  répondent aux strictes exigences de pêche durable du MSC. ”

Edouard Le Bart, Directeur de Programme MSC France ajoute : “L’évaluation selon le Référentiel du MSC est un processus minutieux et transparent auquel toutes les parties prenantes intéressées peuvent participer. Elle permet à toutes les pêcheries qui le souhaitent d’être examinées à la loupe sur la durabilité de leurs pratiques et sur l’efficacité de leur gestion. Le thon rouge est une espèce emblématique du mouvement pour une pêche durable et cette évaluation sera une occasion de déterminer en toute objectivité où en est cette pêcherie.”

Participez à l’évaluation

Cette évaluation sera effectuée par l’organisme d'évaluation indépendant, Control Union Pesca (CUP), une société de Control Union. Si des parties prenantes souhaitent participer à cette évaluation, veuillez contacter Mme Chrissie Sieben (csieben@controlunion.com) chez Control Union Pesca (CUP).

 

  • '{{item.Image.Title}}', {{item.Image.Artist}}, {{item.Image.Description}}