Communiqués de presse

Les certifications MSC des pêcheries de maquereau restent suspendues, malgré des stocks en bonne santé

septembre 9, 2019

La certification MSC pour les pêcheries de maquereau de l'Atlantique Nord-Est ne sera pas rétablie malgré les derniers avis scientifiques indiquant un stock en bonne santé. La décision, établie par plusieurs équipes d'auditeurs indépendants, reflète l'absence d'un accord international global sur les quotas, menaçant la durabilité à long terme de la pêcherie.

L'industrie avait espéré qu'un changement récent dans l'évaluation du stock - conduisant à des estimations révisées de 2,35 millions de tonnes à 4,19 millions de tonnes (une estimation supérieure aux niveaux des stocks en bonne santé) - serait suffisant pour rétablir la certification. Malgré cette augmentation du niveau de stock estimé de maquereau, l’absence de plan de gestion à long terme, combinée à l’absence d’accord international sur la répartition des stocks, a conduit à des captures supérieures au niveau de capture recommandé par le Conseil International pour l’Exploration de la Mer1 (CIEM).

Hans Nieuwenhuis, directeur du MSC Europe du Nord, a expliqué la décision: «Naturellement, c’est une nouvelle décevante pour le secteur de la pêche. Bien que l'avis scientifique le plus récent place le stock de maquereau dans des limites biologiques sûres, le différend en cours sur l'attribution de quotas a conduit à des captures supérieures aux avis scientifiques. Ceci, ajouté au manque de gestion efficace, a conduit au maintien de la suspension de ces certifications."

Une Suspension appuyant des problèmes de gestion

En septembre 2018, le CIEM a averti que le stock de maquereau de l'Atlantique Nord-Est était tombé en dessous d'un niveau durable2. L'évaluation de 2018, ajouté à l'absence d'un plan de gestion convenu entre tous les pays pratiquant la pêche au maquereau, a entraîné la suspension des certifications MSC le 2 mars 2019.

Depuis, le CIEM a révisé ses estimations du stock de maquereau à des niveaux supérieurs à la durabilité . Cependant, le désaccord persistant sur l’attribution de quotas, associé à l’absence de stratégie de gestion à long terme, a amené les auditeurs à maintenir la suspension3.

Hans Nieuwenhuis poursuit : «La prochaine réunion des États Côtiers sur le maquereau est un moment critique pour la pêche et une opportunité pour les ministères des pays pratiquant la pêche du maquereau de s’asseoir à la table des négociations et de définir les captures collectives  conformément aux avis scientifiques. Il est essentiel que les pays qui pratiquent la pêche réalisent de réels progrès en vue de l’adoption et de la mise en œuvre effectives d’un plan de gestion à long terme visant à assurer un avenir durable à cette espèce importante. Au cours de l’année à venir, les auditeurs indépendants continueront de surveiller les progrès de la pêcherie et j’espère que nous parviendrons à un accord et à l’adoption d’un plan de gestion des pêcheries cohérent et robuste, suivi du rétablissement de la certification."

Fin


[1] CIEM: Le Conseil international pour l'exploration de la mer est une organisation intergouvernementale des sciences de la mer qui fournit des preuves impartiales sur l'état et l'utilisation durable de nos mers et de nos océans. Le CIEM est un réseau de plus de 5 000 scientifiques provenant de plus de 700 instituts de la marine dans 20 pays membres et au-delà.

[2] Les pêcheries touchées sont :

  • ISF Islande Maquereau
  •  Groupe pour la durabilité des pélagiques d'Irlande du Nord (NIPSG) Maquereau mer irlandaise et hareng de la mer du Nord
  • Le maquereau MINSA Atlantique Nord-Est, composé de:

    - Danemark DPPO (Organisation danoise des producteurs de pélagiques)
    - Irlande IPSA (Association irlandaise sur la durabilité des pélagiques)
    - Irlande IPSG (groupe irlandais sur la durabilité des pélagiques)
    - Pays-Bas PFA (Association des chalutiers congélateurs pélagiques)
    - Allemagne PFA (Association des chalutiers congélateurs pélagiques)
    - France PFA (Association des chalutiers congélateurs pélagiques)
    - Angleterre PFA (Association des chalutiers congélateurs pélagiques)
    - Pologne PFA (Association des chalutiers congélateurs pélagiques)
    - Lituanie PFA (Association des chalutiers congélateurs pélagiques)
    - Norvège NFA (Norges Fiskarlag / Association des pêcheurs norvégiens)
    - Suède SPFPO (Organisation suédoise des producteurs de pélagiques)
    - Écosse SPSG (Groupe écossais pour la durabilité des pélagiques)

• Organisation des pélagiques des îles Féroé Maquereau de l'Atlantique Nord-Est

[3] Dans le cadre de ses examens réguliers des avis scientifiques sur les stocks de poissons, le CIEM organise des ateliers pour s'assurer que le modèle de stock reste correct. À la suite de l'atelier de comparaison des performances de 2019, le CIEM a mis à jour le modèle du stock de maquereau, ce qui a abouti à une estimation beaucoup plus élevée de la taille du stock de maquereau. Des graphiques illustrant l'évolution de cette pêcherie au fil du temps sont disponibles sur demande.

  • '{{item.Image.Title}}', {{item.Image.Artist}}, {{item.Image.Description}}