Communiqués de presse

L'ONG MSC lance son appel à candidatures 2022 pour accélérer la transition vers des océans durables à l’échelle mondiale

septembre 16, 2021

  • Grâce au Fonds d’Appui pour la Pêche Durable (Ocean Stewardship Fund), l’ONG Marine Stewardship Council soutient des projets d'amélioration des pêcheries à différents stades de durabilité et de préservation des océans. 

  • Pour l’édition 2022, plus de 1 171 000 euros (£1 million), répartis en plusieurs branches de financement, sont disponibles.  

  • Une attention particulière est portée aux recherches liées aux impacts sur les habitats marins et aux interactions avec les espèces en danger, menacées et protégées. 

 

L’ONG Marine Stewardship Council (MSC) qui lutte contre la surpêche et pour la préservation des océans lance son appel à candidatures annuel aux pêcheurs, étudiants, scientifiques et organisations. L’objectif : favoriser l’émergence de projets en matière de pêche durable et de protection de la biodiversité marine dans le monde grâce au Fonds d’Appui pour la Pêche Durable (Ocean Stewardship Fund ou « OSF »). Plus de 1 171 000 euros (£1 million), répartis en subventions allant jusqu’à 58 000 euros chacune, sont disponibles à travers quatre branches de financement. L’appel à candidatures est ouvert jusqu’au lundi 6 décembre 2021.  

« Nos océans font face à des enjeux considérables. Le congrès mondial de l’IUCN qui vient de se clôturer nous rappelle que pour enrayer l’érosion de la biodiversité, y compris dans nos océans, tous les acteurs et citoyens ont un rôle à jouer. Pour la troisième année consécutive, le MSC soutiendra, avec l’Ocean Stewardship Fund les efforts des pêcheries, des scientifiques, des ONG et organisations qui participent à accélérer la transition vers une pêche plus durable. » déclare Margaux Favret, Directrice du Marine Stewardship Council (MSC) France.  

« Notre ambition est d’encourager via ce fonds des initiatives qui apportent de réelles améliorations dans les pratiques de pêche, et surtout qui accompagnent tous les types de pêcheries dans leur chemin vers la durabilité." poursuit-elle. 

En 2022, deux axes de recherche prioritaires pour le MSC  

Pour cette édition, le MSC porte une attention particulière aux propositions de recherche qui étudient les impacts sur les habitats marins et les interactions avec les espèces en danger, menacées ou protégées. Seuls 20% des fonds marins sont cartographiés par les scientifiques. En finançant des recherches innovantes dans ce domaine, le MSC encourage les pêcheries à mettre en œuvre des améliorations qui contribuent à la protection de la biodiversité marine.  

Améliorer les pratiques de pêche durable  

Chaque année, le MSC alimente le Fonds d’Appui pour la Pêche Durable en reversant 5% des redevances perçues grâce à la vente de produits de la mer labellisés.  

A ce jour, le fonds a alloué plus d’1,5 million d'euros de subventions (1,3 millions £) à 35 projets, à travers le monde, dont 24 qui sont actuellement actifs.  

Ces projets ont permis aux pêcheries d’améliorer leurs pratiques de pêche durable, avec par exemple des initiatives de cartographie des fonds marins au Groenland pour éviter les espèces marines vulnérables, ou de développement d’applications mobiles afin de mieux identifier les espèces en danger, menacées ou protégées en Mer du Nord. 

Grâce à ces projets, et à son travail avec l'intégralité des acteurs, le MSC apporte sa contribution à l'atteinte de l'Objectif de Développement Durable (ODD) des Nations-Unies 14 sur la vie aquatique. 

 

 

 

  • '{{item.Image.Title}}', {{item.Image.Artist}}, {{item.Image.Description}}