La pêche à la crevette nordique utilise des lumières LED sur les filets

Les pratiques des pêcheries certifiées MSC n’aident pas qu’à conserver les grands animaux marins. La pêcherie de crevettes nordiques de l'Oregon et de Washington au large de la côte ouest des États-Unis s'emploie à protéger un poisson moins connu.

La zone où opère la pêcherie de crevette rose abrite également un minuscule poisson argenté appelé « eulachon » ou encore eulakane. Ce nom vient des langues locales Chinookan. L’eulakane est également appelé poisson Poisson-chandelle, car il était traditionnellement séché et utilisé comme bougie. Comme le saumon, l'eulakane migre de la mer aux rivières pour se reproduire.

Une espèce en danger

Les changements climatiques, la perte d'habitat et les impacts de la pêche peuvent avoir contribué à la diminution du nombre d'eulakanes. Cette espèce est maintenant classée comme menacée en vertu de la loi américaine sur les espèces en voie de disparition (USA Endangered Species Act).

En 2013, pour réponse à une condition à la recertification MSC de cette pêcherie, les gestionnaires ont commencé à chercher des moyens de réduire la quantité d'eulakane capturée.

Les lumières LED réduisent les prises accessoires d'eulakane

Les chercheurs ont constaté qu'en plaçant un éclairage LED sur les cordes au pied des filets, le nombre de prises non souhaitées d'eulakanes a été réduit de 80 à 90%. En 2018, 100% des navires ont adopté cette méthode.

En raison de ce succès, l'utilisation de lampes à LED s'est étendue aux pêcheries de crevettes en Californie, dans l'Oregon et dans l'État de Washington.

L'ajout de lampes à LED a non seulement aidé à l'eulakane mais les chercheurs ont également découvert que les prises accessoires de plie de Californie avaient été réduites de 69%, les sébastes tâchetés de 82% et les autres sébastes de 56%.

Personne ne sait exactement comment les lumières réduisent les prises, peut-être en illuminant une issue dans le filet, en encourageant le poisson à descendre, en servant d'avertissement pour éviter s’éloigner du chalut qui s’approche.

Vous pouvez en savoir plus sur la réduction des prises accessoires et la pêche dans la Newsletter sur la crevette nordique 2019. 

istock-493281965

Découvrez d'autres histoires

a shoal of swimming tuna from underneath with light streaming down from above

Une pêcherie de thon contribue à réduire les prises accessoires

L'île des Fidji montre la voie à suivre pour réduire les captures accidentelles de requins dans les pêcheries thonières à la palangre

En savoir plus
Red and grey hard corals growing on the bottom of the ocean, a diver's light shining on them

Une pêcherie de galathée génère de nouvelles données scientifiques

Une pêcherie de galathée améliore sa connaissance scientifique des habitats locaux.

En savoir plus
Mountains covered in snow rising out of the choppy blue Barents Sea

Une bonne gestion améliore les stocks

Au large des côtes norvégienne et russe, la mer de Barents est l’une des régions de pêche les plus productives et les plus économiquement importantes au monde.

En savoir plus
  • '{{item.Image.Title}}', {{item.Image.Artist}}, {{item.Image.Description}}