20 ans d'histoire

Comment le MSC est-il né ? Comment a-t-il évolué au fil du temps ? Pour comprendre le MSC aujourd'hui, il faut se replonger 20 ans en arrière à la genèse de l'ONG.

Une histoire riche

Depuis 20 ans, nous travaillons avec nos partenaires pour préserver les océans et vous aider à choisir des produits de la mer durables.
Retour sur notre histoire…

1992

Avec l’effondrement de la pêcherie de morue des Grands Bancs du Canada, ce sont près de 35000 emplois de pêcheurs et d’employés d’usines qui sont perdus, dans plus 400 communautés côtières. On réalise alors l’enjeu mondial de la surpêche et ses répercussions environnementales et socio-économiques.

1995

Des représentants de WWF et d’Unilever se rencontrent pour essayer de trouver une solution au problème.

1996

Une déclaration d’intention est co-signée par Unilever et WWF.

1997

Le MSC devient officiellement une organisation indépendante à but non lucratif. Les premiers "Principes et Critères pour une Pêche Durable" sont développés.

1998

Après 18 mois de consultations de plus de 300 scientifiques, académiciens et experts à travers le monde, le Référentiel Pêcheries du MSC voit le jour.

1999

  • Les premières pêcheries sont évaluées selon le Référentiel de Pêche Durable du MSC.
  • Les consultations sont lancées autour de la création d’un second Référentiel pour les entreprises de la chaîne d’approvisionnement : le Référentiel Chaîne de Garantie d’Origine.

2000

Les premières pêcheries obtiennent la certification MSC et le label bleu fait son apparition sur les produits :

  • Mars : La pêcherie de langouste d’Australie est la première à obtenir la certification MSC.
  • Septembre : La pêcherie de saumon d’Alaska est certifiée MSC.
  • Août : Le Référentiel Chaîne de Garantie d’Origine est officiellement lancé, garantissant la traçabilité des produits de la mer labellisés MSC, de l’océan à l’assiette.

2002

  • Le 100ème produit labellisé MSC est lancé sur le marché.
  • Le MSC est recompensé aux UK Charity Awards, dans la catégorie “Meilleures pratiques”.

2003

Le distributeur anglais Sainsbury’s est le premier à s’engager pour 100% de produits de la mer durables proposés en magasins.

2004

La pêcherie de langouste de Baja-California au Mexique devient la première pêcherie de pays du Sud à obtenir la certification MSC.

2005

  • La pêcherie de colin d’Alaska, la plus grande pêcherie de poisson blanc au monde, obtient la certification.
  • Pour la première fois dans l’histoire du MSC, un accord est signé à l’échelle d’un état, grâce au Vietnam qui s’engage à promouvoir la pêche durable.

2006

  • Le MSC devient la première organisation au monde à répondre aux Directives de la FAO pour l’écolabellisation des produits de la mer.
  • Pour renforcer l’indépendance et le système tierce-partie du MSC, les organismes de certification doivent être accrédités par Accreditation Services International.
  • Le distributeur japonais AEON lance plus de 30 produits certifiés MSC.
  • LIDL lance la première et la plus large gamme de produits labellisés indépendamment en Europe.

2007

Pour la première fois, un pays s’engage à 100% : tous les distributeurs des Pays-Bas s’engagent à aller vers 100% de produits de la mer certifiés MSC.

2008

  • La 100ème pêcherie entre dans le programme MSC (parmi les pêcheries en cours d’évaluation et déjà certifiées).
  • La compagnie aérienne hollandaise KLM est la première à offrir du poisson certifié MSC au menu sur ses vols.
  • Le gouvernement hollandais créé un Fonds d’1 million d’euros pour accompagner les pêcheries en évaluation et certifiées.
  • Le gouvernement de Colombie-Britannique au Canada s’engage à un soutien de CA$100,000 pour l’évaluation de pêcheries.

2009

  • Le groupe Carrefour, second plus important distributeur au monde, lance le 2000ème produit certifié MSC.
  • Edeka, le plus grand distributeur allemand, annonce un plan visant à proposer uniquement des produits de la mer durables d’ici fin 2011.
  • La pêcherie de palourde de Ben Tre au Vietnam est la première pêcherie d’Asie du Sud Est à obtenir la certification MSC.
  • Le bureau du MSC France ouvre à Paris.

2011

McDonald’s annonce qu’il proposera du poisson certifié durable dans tous ses restaurants d’Europe. McDonald’s USA et Canada suivent le mouvement en 2013 et 2014.

2012

  • Le MSC voyage dans l’espace : l’astronaute hollandais André Kuipers à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS) publie sur Flickr une photo d’une conserve de saumon certifiée MSC en apesenteur.
  • Le Gouvernement d’Australie occidentale annonce la création d’un fonds de 14.5 millions AUS$ pour assurer un futur prospère aux pêcheries et poissons.

2014

  • La pêcherie de palourde japonaise d’Ashtamudi devient la première pêcherie d’Inde certifiée MSC.
  • Le premier produit pour bébé certifié MSC est lancé grâce à l’entreprise française Yooji.

2015

  • La pêcherie de pétoncles de Zhangzidao est la première pêcherie chinoise certifiée MSC.
    Une pêcherie d’huîtres perlières d’Australie entre en évaluation MSC.
  • IKEA s’engage à ne vendre que des produits de la mer certifiés MSC et ASC.

2017

Le MSC et ses partenaires célèbrent 20 ans de produits de la mer sauvages, traçables et durables lors de la campagne "Ensemble pour des océans vivants".

Plus de 25 000 produits portant le label MSC sont proposés aux consommateurs dans plus de 100 pays à travers le monde.

Découvrez l’histoire détaillée du MSC (en anglais)

En savoir plus sur le MSC

ODD14

Le MSC et les Objectifs de Développement Durable

Le MSC travaille à la mise en oeuvre de plusieurs objectifs de développement durable de l'ONU ainsi qu'aux objectifs d'Aichi sur la biodiversité.

En savoir plus
Full shot of fishermen repairing hanging nets with their backs to the camera

Comment répondre aux meilleures pratiques

Le MSC est conforme aux normes internationales les plus exigeantes en termes de certification et de labellisation, dont celles de la FAO et du Code de l’ISEAL. Découvrez les !

En savoir plus
  • '{{item.Image.Title}}', {{item.Image.Artist}}, {{item.Image.Description}}