Notre approche pour les pêcheries à données limitées

Afin de permettre aux pêcheries ayant peu de données d’accéder au programme MSC, nous avons développé un ensemble d'indicateurs d'évaluation de précaution sous la Méthodologie RBF (Risk-Based Framework)

L’importance accordée aux données quantitatives dans le Référentiel Pêcheries du MSC peut constituer un obstacle pour certaines pêcheries comme les petites pêcheries, traditionnelles ou celles opérant dans les pays en développement. Lorsqu'il n'y a pas suffisamment de données disponibles pour évaluer la pêcherie selon tous les indicateurs de performance habituels du Référentiel MSC, la méthodologie RBF peut être utilisée.

Comment fonctionne la méthodologie RBF

Le RBF repose sur les informations collectées lors d'ateliers avec les parties prenantes, et toute autre donnée disponible sur la pêcherie.

Quatre outils peuvent être utilisés pour évaluer différents aspects de l'activité de pêche :

  • L'Analyse des Conséquences (CA = Consequence Analysis) utilise toutes les données disponibles pour évaluer les tendances  des stocks ciblés par une pêcherie
  • L'Analyse de la Sensibilité et Productivité (PSA = Productivity Susceptibility Analysis) évalue la probabilité de reconstitution d'un stock lorsqu'il est épuisé, ainsi que la probabilité d’interactions entre l’engin de pêche et les autres espèces.
  • L’Analyse Spatiale et des Conséquences (CSA = Consequence Spatial Analysis) vise à identifier comment les habitats peuvent être affectés par l'activité de pêche
  • L'Analyse d’Échelle, d’Intensité et des Conséquences (SICA = Scale Intensity Consequence Analysis) vise à identifier les impacts de la pêcherie sur l'écosystème dans son ensemble

Chacune de ces méthodes produit une note qui peut être incluse dans un rapport d'évaluation, ou un outil de mesure et de suivi, et peut être comparée à la méthode d'évaluation classique (ou par défaut) du MSC.

Qui doit utiliser la méthodologie RBF ?

La méthodologie RBF peut être utilisée pour toute évaluation de pêcherie selon le Référentiel Pêcheries MSC. Mais, dans la mesure du possible, il est préférable d'utiliser la méthode d'évaluation classique : la méthodologie RBF étant très précautionneuse, elle pourrait aboutir à des notes plus basses que la méthode d’évaluation classique pour les pêcheries disposant de beaucoup de données. 

Si un organisme de certification décide d'utiliser la méthodologie RBF,  il doit le signaler en début d'évaluation et permettre aux parties prenantes de commenter cette décision.

Méthodologie d’évaluation par défaut ou RBF ?

La méthodologie RBF est utilisée uniquement lorsque nécessaire. L'organisme de certification utilisera le RBF pour des indicateurs de performances particuliers lorsqu'une pêcherie ne peut pas être notée avec la méthodologie d'évaluation par défaut, pour cause de manque de données. Pour les indicateurs de performances pour lesquels des données suffisantes sont disponibles, la notation se fera selon la méthodologie d'évaluation par défaut.

Notez que le RBF ne couvre pas l'évaluation de la gestion de la pêcherie : le Principe 3 du Référentiel Pêcheries du MSC. La gestion des pêcheries à données limitées sera évaluée et notée comme toute autre pêcherie.

Manque de données veut-il dire mauvaise gestion ?

Non. Beaucoup de pêcheries limitées en données peuvent être très bien gérées grâce à des mesures de gestion précautionneuses qui ne dépendent pas uniquement de  données quantitatives.

Comment la méthodologie RBF a-t-elle été élaborée ?

La méthodologie RBF a été initialement développée par le Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation (CSIRO) dans son évaluation des risques écologiques pour les effets de la pêche (ERAEF = Ecological Risk Assessment for Effects of Fishing). En 2008, la méthodologie a été testée dans sept pêcheries pilotes à travers le monde. À la suite des résultats de cet essai, nous avons consulté des experts en évaluations basées sur l’analyse de risques afin de finaliser la méthodologie, intégrée au Référentiel Pêcheries du MSC en juillet 2009.

En savoir plus

Woman in protective hairnet checking stock with digital tablet

Guide de certification de Pêcheries

Comment obtenir la certification MSC Pêche durable pour votre pêcherie ? Trouvez ici toutes les informations sur l'évaluation, le calendrier, le processus et les coûts.

En savoir plus
Our Developing World Program spotlight 1

Projets d'amélioration de Pêcheries

Nous soutenons des Projets Crédibles d'Amélioration de Pêcheries. Nous développons des outils et aidons à renforcer les capacités pour accompagner les FIP.

En savoir plus
Dev world spotlight 1

Programme pour les pays en développement

Notre Programme pour les Pays en Développement cherche à garantir à ces pêcheries l’accès aux bénéfices environnementaux et économiques de la certification MSC.

En savoir plus
High angle shot of South African hake fisherman preparing equipment on fishing vessel

Améliorer nos Référentiels

Très régulièrement, nous révisons les Référentiels MSC afin qu'ils restent cohérent avec les connaissances scientifiques et les meilleures pratiques.

Participer
  • '{{item.Image.Title}}', {{item.Image.Artist}}, {{item.Image.Description}}