Notre histoire

Cela fait 20 ans qu’avec nos partenaires, nous œuvrons à la protection des océans et nous efforçons d’encourager les consommateurs à acheter des produits de la mer durables (poisson, fruits de mer ou crustacés). Mais notre histoire a commencé bien avant cela...

 

1992 –Suite à l’effondrement de la pêche à la morue dans les Grands Bancs canadiens, 35 000 pêcheurs et travailleurs de plus de 400 collectivités côtières perdent leur emploi. Cette crise met en lumière le problème mondial de la surpêche et ses conséquences sur la vie marine, les stocks de poissons et les moyens de subsistance des pêcheurs. 

1995 – Des représentants du WWF (Fonds mondial pour la protection de la nature) et du géant de l’agroalimentaire Unilever se réunissent pour examiner ensemble les possibilités d’agir.  

1996 – Le WWF et Unilever s’accordent sur une déclaration d’intention signée par les deux parties.

1997 – Le MSC, organisme indépendant sans but lucratif, est officiellement créé. Des « Principes et critères pour une pêche durable » sont établis.  

1998 - La norme Pêcheries MSC voit le jour après 18 mois de consultations internationales avec plus de 300 scientifiques, universitaires et organisations du monde entier. 

1999 - Le programme MSC est maintenant pleinement opérationnel, et les premières pêcheries sont soumises à un processus d'évaluation indépendant basé sur la nouvelle norme de durabilité.
Le poisson passe par de nombreux maillons de la chaîne d'approvisionnement. Raison pour laquelle les partenaires amorcent un nouveau cycle de concertation, ayant trait à une deuxième norme axée, cette fois, sur la traçabilité au sein de la chaîne d'approvisionnement, la norme Chaîne de garantie d’origine MSC. 

2001 – Les premières pêcheries reçoivent la certification MSC, et le label bleu s’affiche pour la première fois sur des produits.
Mars : la pêcherie de langoustes d'Australie-Occidentale est la première à recevoir le label MSC. 
Septembre : la pêcherie de saumons d’Alaska, qui représente à elle seule quelque 30 000 tonnes de saumon par an, est certifiée.
Août : la norme Chaîne de garantie d’origine MSC est lancée officiellement, afin de veiller à ce que les poissons, fruits de mer et crustacés porteurs du label MSC puissent être tracés jusqu’à l’océan.

2002 – la 100e ligne de produits certifiée MSC est en magasin. Lors des Charity Awards britanniques, le MSC est le lauréat de la catégorie Best Practice.

2003 - le géant britannique de la grande distribution Sainsbury’s est le premier détaillant à déclarer ne plus vouloir vendre que des produits de la mer d’origine 100 % durable.

2004 - Mexico Baja California est la première pêcherie de l'hémisphère sud à obtenir la certification pour ses langoustes. 
Iglo Group et Findus, deux grandes marques européennes de produits de la mer, déclarent qu'ils vont vendre du poisson certifié MSC. 

2005 - Certification MSC pour le colin d’Alaska, la plus grande pêcherie de poisson blanc au monde.
Pour la première fois de son histoire, le MSC conclut un accord avec un pays : le Vietnam s’engage à promet de promouvoir une pêche durable.

2006 - Le MSC est la première organisation au monde à travailler conformément aux directives de l’organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) pour l'attribution de labels environnementaux destinés aux produits de la mer.
L’accréditation des certificateurs est confiée à Accreditation Services International en vue de renforcer la position du MSC en tant que tiers indépendant. 
Le détaillant japonais Aeon met plus de 30 produits labellisés MSC sur le marché.
Lidl lance la première et la plus grande série de produits certifiés MSC en marque propre d’Europe.

2007 - Pour la première fois dans l'histoire du MSC, un pays s’engage à aller vers 100 % de produits MSC. Tous les détaillants des Pays-Bas promettent d’évoluer vers 100 % de poisson labellisé MSC.

2008 - Le MSC accueille la 100e pêcherie du programme. KLM devient la première compagnie aérienne certifiée MSC au monde et sert désormais du poisson labellisé MSC à bord de ses avions. Le gouvernement néerlandais débloque une enveloppe d’un million d’euros pour l'évaluation et la certification des pêcheries. Le gouvernement de la Colombie-Britannique au Canada accorde un soutien de 100 000 CAD à l’évaluation des pêcheries par le MSC.

2009 - Le groupe Carrefour, plus grande chaîne de supermarchés au monde, lance le 2000e produit labellisé MSC. Edeka, le plus grand supermarché d'Allemagne, annonce son intention de ne plus vendre que des produits de la mer durables pour la fin 2011, 
La pêcherie de coquillages vietnamienne Ben Tre est la première pêcherie certifiée MSC en Asie du Sud-Est.

2011 - McDonald's annonce que tous ses restaurants européens serviront désormais du poisson durable labellisé MSC. Les McDonald's américains et canadiens suivront en 2013 et 2014.

2012 - MSC part à la conquête de l’espace : l’astronaute néerlandais André Kuipers, à bord de la Station spatiale internationale (ISS), poste sur Flickr la photo d'une boîte de saumon certifié MSC en apesanteur.
Le gouvernement d’Australie-Occidentale annonce qu’il va débloquer 14,5 millions de dollars australiens pour assurer la pérennité des réserves halieutiques et des pêcheries;

2014 - La pêcherie de coques Ashtamudi est la première pêcherie indienne certifiée MSC.
Le premier aliment pour bébé certifié MSC au monde est mis sur le marché.

2015 – La pêcherie de pétoncles Zoneco à Zanghzidao est la première pêcherie chinoise certifiée MSC. 
La pêcherie australienne d'huîtres perlières amorce son évaluation MSC. C’est une première mondiale.
IKEA s’engage à ne plus vendre que des produits de la mer certifiés MSC et ASC.

2017 – MSC et ses partenaires fêtent le 20e anniversaire de leurs efforts en faveur de poissons sauvages traçables et capturés de manière durable. 

Pour les consommateurs, plus de 25 000 produits porteurs du label bleu MSC sont déjà disponibles.

Voir ici un rapport des 20 dernières années MSC

  • '{{item.Image.Title}}', {{item.Image.Artist}}, {{item.Image.Description}}