Conserves de poisson durables

Le consommateur belge lambda de poisson estime que les stocks de poisson doivent être protégés pour les générations futures : une étude de Globescan (2020) révèle que 75 pour cent des consommateurs estiment cela comme essentiel. 72 pour cent d'entre eux sont d'avis que les grandes surfaces devraient retirer de leur assortiment tous les produits à base de poisson non durables. En diffusant le rapport Gros plan sur les conserves, notre volonté est d'illustrer l'orientation du marché belge vis-à-vis des conserves de poisson durable.

Cette page ne présente qu'un sommaire dudit rapport. Vous pouvez télécharger le rapport complet en cliquant ici : Gros plan sur les conserves 2021.

Blik op conserven

Taille du marché belge de la conserve de poisson

Les conserves de poisson représentent environ 15 % de la consommation de poisson totale en Belgique. En 2020, un volume total de 18 679 tonnes de conserves de poisson a été vendu, d'une valeur de 174,5 millions d'euros (Nielsen, 2020). Ce volume de 2020 est environ 14 % fois supérieur à celui de 2019 (avant la crise sanitaire). Le marché est prédominé par les produits de marques d'enseigne des grands chaînes commerciales belges. Les marques d'enseigne représentent 70 à 85 % du volume du marché pour chaque espèce de poisson distincte. Le thon en conserve est le produit en conserve le plus recherché, représentant pas moins de 61 % du volume de marché et 55 % de la valeur commerciale. 

Dans quelle proportion le marché des conserves de poisson est-il durable ?

Au cours des deux dernières années, le volume de conserves certifiées MSC a augmenté de 75 %. Représentant 61 % du volume du marché et 55 % de la valeur commerciale, le thon en conserve est la variété la plus recherchée (+ 120 %). En marques nationales, le volume total de produits MSC vendus a connu une baisse, bien que des différences sont notables entre les différentes marques. Le thon représente le groupe de poissons connaissant la plus importante croissance en volume dans les ventes sous label MSC (+ 1166 %). Fin 2020 sur le marché total, les produits MSC ont totalisé une part moyenne du volume de 17,3 %. Il existe donc une importante marge bénéficiaire de croissance.

Vous pouvez télécharger le rapport complet en cliquant ici : Gros plan sur les conserves 2021

 

volume de thon, macquereau, sardines, saumon et anchois

Progression des principaux acteurs du marché belge

Au cours des deux dernières années, Colruyt Group et Aldi ont affiché un record de vente avec leurs produits de marques d'enseigne. Fin 2020, début 2021, les grandes marques et le groupe Colruyt ont lancé des nouveaux produits certifiés MSC. En outre, de petites ou nouvelles marques nationales telles que Fish Tales, Cocagne, John West et First State profilent leurs produits avec la certification MSC comme message d'engagement vis-à-vis de la durabilité. 

Lorsque nous examinons la gamme MSC de 2020 par sorte, nous constatons que le maquereau représente une grande partie de l'offre totale de produits MSC pour certaines marques (Feuille d’Or, Delhaize, Rio Mare). Suite à la suspension de toutes les certifications dans la pêcherie du maquereau de l'Atlantique, ces marques subiront des répercussions certaines lorsque les produits à base de maquereau actuellement certifiés MSC seront entièrement retirés des rayons.

Gamme de conserves MSC en 2020 par marque et par espèce

Le rapport contient des informations détaillées sur le cours des affaires pour le thon, saumon, maquereau, sardines et anchois. Vous pouvez télécharger le rapport complet en cliquant ici : Gros plan sur les conserves 2021.

L'obstacle au progrès : la matière première disponible

Le volume de thon certifié MSC a fortement augmenté ces dernières années. Mais cet obstacle s'est de plus en plus effacé. La demande persistante en thon durable émise par la grande distribution renforce l'exigence d'une pêche durable. 

Cependant, la source de matière première disponible est de plus en plus limitée. Les espèces pélagiques (maquereau, sardines et anchois) sont soumises à une forte pression halieutique. En outre, le changement climatique contraint les populations de poissons à rechercher des eaux plus froides. Cette migration des stocks de poissons importantes sur le plan économique crée des conflits entre les pays pêcheurs. Cela ne facilite aucunement les négociations sur la pêche à long terme. Ces négociations sont toutefois importantes pour prévenir la surpêche et obtenir et conserver le certificat MSC.

La demande croissante en poisson durable a donné lieu à l'introduction de projets d'optimisation des pêcheries (Fishery Improvements Projects of FIPs) de plus en plus nombreux. Ces Fishery Improvement Projects sont des coopérations multipartites qui visent à durabiliser les pêcheries. Il s'agit de projets qui font souvent des progrès importants en vue d'une évaluation par rapport à la norme de pêcherie MSC. Des FIP crédibles imposent une transparence suffisante, des progrès évaluables et une gestion de projet également crédible. La stimulation de ces projets du côté du marché peut inciter ces pêcheries à poursuivre leur engagement.

Ce rapport montre l'importance que les acteurs du marché belge franchissent des étapes dans ce sens. Les pêcheries s'investissent sérieusement sur la voie de la certification MSC. La coopération avec les acteurs commerciaux leur permet de penser au long terme. Il est intéressant de constater qu'en Belgique, la certification MSC est de plus en plus utilisée comme critère d'ambition.

Wouter Dieleman Soutien responsable au Marché et à la Pêcherie MSC Belgique

Le poisson durable est-il coûteux ?

Il est souvent affirmé que les produits durables sont des produits coûteux.

La promotion de la pêche durable exige en effet des efforts tant de la part des pêcheries, que de la chaîne d'approvisionnement. Cependant, ces efforts peuvent influencer le prix du produit final, ce qui toutefois n'en est pas toujours le cas. Mais en tant que consommateur, ne pouvez-vous pas déterminer avec certitude que le poisson coûteux ou bon marché est originaire de la pêche durable ? Vous pouvez le cas échéant adapter votre choix.

Pour en savoir plus au sujet des résultats de cette analyse, nous vous invitons à télécharger le rapport complet : Gros plan sur les conserves 2021

  • '{{item.Image.Title}}', {{item.Image.Artist}}, {{item.Image.Description}}