Hareng de l'Atlantique

Les bancs argentés et luisants de harengs en pleine mer sont un spectacle naturel magnifique. Mais ce n'est pas la seule raison pour laquelle le hareng est tellement populaire. Le hareng est aussi très sain, car il contient une grande quantité de vitamines et de minéraux.

haring
Nom scientifique : Clupea harengus
Durée de vie : jusqu'à 20 ans
Taille : Ø 15 cm
Poids : Ø 200 g

Informations générales

Le hareng de l'Atlantique est l’une des espèces de harengs les plus connues et les plus répandues, avec la sardine, et donne dès lors son nom à toute la famille. Le hareng de l'Atlantique est un poisson pélagique (qui nage en bancs dans toute la colonne d'eau, depuis le fond marin jusqu'à la surface), présent dans pratiquement tout l'océan Atlantique nord.
Aucun autre poisson dans l'histoire n'a eu autant d'importance économique et politique que le hareng. Au Moyen Âge, la demande de hareng était telle que des guerres ont été menées pour ce poisson. La découverte du saumurage afin de conserver le hareng a marqué le début d'une nouvelle phase de la pêche et de la navigation, car grâce aux aliments saumurés, les pêcheurs ont pu entreprendre des voyages en mer plus longs et plus lointains. Le hareng saur a contribué à la découverte de nouveaux continents et à l'établissement de routes commerciales. Le hareng est depuis longtemps un poisson de consommation très apprécié en Belgique. Outre ses nombreuses possibilités d'utilisation et sa saveur indéniable, le hareng est aussi très populaire grâce à sa forte teneur en acides gras oméga-3 bons pour la santé.

Apparence

Le hareng mesure en moyenne 15 centimètres et pèse en moyenne 200 grammes. Il peut atteindre une longueur de 40 centimètres et vivre environ 20 ans.

Le hareng possède un corps mince, une section plate et une tête pointue. Sa bouche remarquablement grande va jusqu'à l'arrière de ses yeux. Sa nageoire dorsale courte et ses nageoires ventrales et anale presque transparentes sont tellement petites qu'elles sont à peine visibles. La nageoire caudale fourchue du hareng est également caractéristique.

Sous l'eau, la couleur irisée du hareng est fascinante : son dos brillant passe du jaune verdâtre au vert bleuâtre, en passant par le noir bleuté et un subtil éclat violet. Son ventre est blanc, tandis que ses flancs brillants sont argentés. C'est pour cette raison que les bancs de harengs sont parfois appelé « l'argent de la mer ».

Mode de vie

Le hareng est un petit poisson qui vit en grands bancs, dans le nord, entre la zone polaire et la zone tempérée. Les bancs de harengs nagent à une profondeur de 0 à 360 mètres et effectuent des migrations complexes et de grande ampleur, entre les frayères et les zones de nourrissage, d'une part, et les zones d'hivernage, d'autre part.

Le hareng fraye sur des sols graveleux et colle ses œufs aux petites pierres. La saison du frai peut varier fortement selon le stock. Elle dépend de la température de l'eau, de l'abondance de la nourriture et de la teneur en graisse du poisson. Les harengs doivent être bien nourris pour pouvoir produire des gamètes mâles et femelles. Les œufs sont alors fécondés hors du corps du poisson et coulent au fond de l'eau. Ils y resteront, collés à des pierres ou à des plantes, jusqu'à ce que les larves en sortent, environ deux semaines plus tard.

Le hareng se nourrit principalement de plancton et est lui-même une source de nourriture importante pour différentes espèces de poissons, telles que le thon, le lieu noir et le maquereau, mais aussi pour les phoques et les baleines. Il est donc un maillon important de la chaîne alimentaire et est très important pour l'écosystème marin.

Zone de pêche

vangstgebied haring

Pêche et durabilité

  Comme le hareng est un poisson actif, qui se déplace en pleine mer, il est principalement pêché à l'aide de chaluts pélagiques. Cette méthode de pêche est relativement durable, car l'écosystème au fond de la mer n'est pas sollicité inutilement. En outre, les prises accessoires sont très faibles, car il est rare que d'autres espèces de poissons se mêlent au banc.

Le hareng de l'Atlantique est un des poissons les plus courants au monde et vit en bancs énormes. Les stocks sont dès lors grands. Pourtant, l'importance du hareng comme poisson comestible dans certaines zones de pêche a conduit à une diminution sévère du stock, voire à une surpêche.

Aux XIXe et XXe siècles, la situation dans l'océan Atlantique nord était très tendue. En réaction à la surpêche sévère, des quotas de pêche stricts ont été mis en place dans les années 1970. Aujourd'hui, les stocks de hareng sont considérés comme stables, à quelques exceptions près. Le hareng n'est pas considéré comme un animal mondialement menacé.

Comme le hareng de l'Atlantique est non seulement populaire auprès des humains, mais est aussi une source de nourriture importante pour d'autres animaux marins, il est particulièrement intéressant d'être attentif à l'origine durable et au label MSC lors de l'achat de hareng.  

Sain

Il existe de nombreuses bonnes raisons pour lesquelles le hareng est depuis des siècles une des espèces de poissons comestibles les plus populaires. Sa chair tendre possède une saveur caractéristique très intense et une forte teneur en vitamines et nutriments importants. 

Le hareng est un poisson gras et est particulièrement sain. L'effet positif du hareng sur la santé est principalement dû à sa forte teneur en oligoéléments tels que le sélénium (favorise le métabolisme lipidique), l'iode et le fluor (important pour la formation des dents et des os). Il contient également une grande quantité d'acides gras polyinsaturés oméga-3, bons pour la santé, que le corps humain n'est pas capable de fabriquer lui-même. Les oméga-3 influencent positivement la glycémie et le système immunitaire, et doivent être intégrés régulièrement dans l'alimentation.

Cuisine

Le hareng peut être préparé et consommé de différentes manières. Il finit généralement, en conserve, dans des marinades ou des sauces, mais le maatje est également très apprécié. Pour la préparation traditionnelle des maatjes, de jeunes harengs n'ayant pas encore atteint la maturité sexuelle sont conservés dans une saumure douce.

Toutefois, le meilleur hareng est celui que l'on mange frais, car la concentration d'ingrédients sains est alors optimale. Le hareng frais ne doit pas nécessairement être préparé de manière compliquée. Il est le plus savoureux lorsqu'il est simplement grillé ou poêlé. Grâce à son goût intense, le hareng n'a pas besoin de beaucoup d'épices et se marie très bien avec les salades ou les pommes de terre vapeur. Le hareng fumé, également appelé kipper, est aussi très bon. Le fumage permet de conserver le poisson sans perdre les précieux minéraux.

  • '{{item.Image.Title}}', {{item.Image.Artist}}, {{item.Image.Description}}