Surpêche, pêche illégale et destructrice

On parle de surpêche comme on capture tellement de poissons qu’il en reste trop peu pour maintenir un stock sain. Au début des années 90, les pêches de cabillaud des Grands Bancs canadiens se sont effondrées. Du jour au lendemain, 35 000 travailleurs de la filière « Poisson » ont perdu leur emploi. C’est à cette occasion qu’a été fondé le Marine Stewardship Council, et que le référentiel Pêcherie MSC a vu le jour.

Depuis lors, de plus en plus de personnes prennent conscience des conséquences de la surpêche. Aujourd'hui, le MSC est le référentiel le plus connu et reconnu en matière de bonne gestion et de gestion durable des pêcheries.

Pêche illégale

La pêche illégale, non réglementée et non déclarée (INN) contribue au problème de la surpêche puisque ceux qui la pratiquent ne respectent pas les règles. Ils pêchent sans prendre en considération l’environnement ni les quotas de pêche.

Représentant une valeur estimée entre 10 et 23,5 milliards de dollars par an, la pêche illégale menace la durabilité des populations de poissons et des écosystèmes ainsi que les moyens de subsistance de ceux qui pêchent légitimement.

Le programme MSC contribue à lutter contre cette pratique en disqualifiant systématiquement les pêcheries qui pratiquent la pêche illégale ou la subissent.  

L’exemple de la légine montre bien comment les pêcheries peuvent lutter contre la pêche illégale. Pendant de nombreuses années, la pêche illégale a contribué au déclin de cette espèce à forte valeur ajoutée. Aujourd'hui, l'action décisive de six pêcheries majeures de légine - représentant plus de 50% des populations mondiales de légine - a pratiquement éliminé la pêche illégale dans l'Océan Austral. Leur action a permis une reconstitution importante des stocks et, en fin de compte, l’obtention par ces pêcheries de la certification MSC.

En savoir plus sur la légine (Anglais)


Méthodes de pêche destructrices

La pêche au cyanure ou aux explosifs fait partie des méthodes les plus destructrices connues. Aujourd'hui encore, des pêcheurs de certaines régions utilisent du cyanure pour étourdir les poissons et pouvoir ainsi les attraper plus facilement. D’autres utilisent des explosifs tels que de la dynamite. Les poissons morts remontent ainsi à la surface et il est facile de les ramasser à l’aide d’un filet. Le programme MSC exclut ces méthodes de pêche. 

 

En savoir plus

Full shot of fishermen repairing hanging nets with their backs to the camera

Notre approche

Nous pouvons tous agir pour la préservation des océans, en choisissant des produits de la mer durables.

En savoir plus
A flock of seagulls flying over the ocean and in front of a fishing vessel (far right)

Notre impact

Depuis 20 ans, des pêcheries, scientifiques, consommateurs et entreprises s'engagent dans un mouvement collectif pour garder des Océans Vivants.

En savoir plus
What is sustainable fishing option 3 - header SPOTLIGHT

C’est quoi la pêche durable?

La pêche durable, c'est respecter les populations de poissons, préserver les habitats et permettre aux communautés qui en dépendent de continuer à en vivre.

En savoir plus
  • '{{item.Image.Title}}', {{item.Image.Artist}}, {{item.Image.Description}}