Communiqués de presse

Un Belge sur deux ignore qu’il existe du thon durable

mai 2, 2019

Bruxelles – Le thon pourvu du label MSC (Marine Stewardship Council) est durable. Pourtant, les Belges le délaissent souvent, croyant à tort que toutes les espèces de thon sont menacées d’extinction. C’est ce qui ressort de l’étude commandée par le MSC à l’occasion de la Journée mondiale du thon le 2 mai.

  • 6 mangeurs de poisson belges sur 10 ont consommé du thon l’année dernière
    Le thon figure sur la liste des 5 espèces de poissons les plus populaires en Belgique
  • Pour 47 % des Belges, les promotions constituent le facteur le plus déterminant pour acheter du thon
  • 51 % des Belges ignorent l’existence d’une espèce de thon pouvant être pêchée durablement
  • Pire encore : parmi les non-mangeurs de thon, un quart n’en consomme pas pensant à tort qu’il n’existe pas d’espèce de thon pêchée durablement
  • Le label MSC garantit que les produits pourvus du label bleu MSC sont issus d’une pêche durable
  • Plus de 7 Belges sur 10 aimeraient retrouver un label de durabilité en dehors des supermarchés, afin de s’informer plus facilement

Parmi les Belges mangeurs de poissons, plus de la moitié ont consommé du thon l’an dernier. Il s’agit, pour la majorité de ceux qui n’en mangent pas, d’une question de goût. Toutefois, un quart déclare ne pas manger de thon croyant, à tort, que toutes ses espèces sont menacées d’extinction. 

C’est ce qu’il ressort d’une étude réalisée par iVOX à la demande du Marine Stewardship Council (MSC), le label international pour la pêche durable du poisson sauvage. Les consommateurs qui achètent du poisson pourvu du label MSC contribuent positivement à la lutte contre la surpêche, la prise accessoire et les méthodes de pêche destructrices.

Il ressort de l’enquête réalisée par IVOX à l’occasion de la Journée mondiale du thon le 2 mai que le thon fait partie des espèces de poissons les plus populaires en Belgique. 58 % des Belges mangeurs de poissons déclare avoir mangé du thon l’année passée, ce poisson figurant même parmi les préférés de 18 % d’entre eux.

Les Belges achètent généralement leur thon au supermarché, et pour la plupart en conserve. Un tiers des mangeurs de thon indique n’acheter que du thon pourvu d’un label « durable », et 40 % seraient même prêts à payer plus pour avoir la certitude que le poisson a été pêché de manière durable. Près de la moitié des Belges pense également que les supermarchés ne devaient pas être autorisés à organiser des actions promotionnelles sur du thon non durable. En général, 6 Belges sur 10 pensent que nous devrions manger uniquement les poissons et les fruits de mer issus de la pêche durable.

« C’est bon signe de voir autant de Belges faire attention lorsqu’ils achètent des produits contenant du thon », indique Wouter Dieleman du MSC Belgique. « Nous devons soutenir davantage les consommateurs dans leur engagement. En effet, un peu moins de 30 % des Belges ne connaissent pas la différence entre plusieurs espèces de thon et admettent ne pas savoir comment poser un choix durable. Le label MSC offre une garantie : si le label bleu MSC est visible sur l’emballage, c’est qu’il s’agit de thon pêché de manière durable. »

Actuellement, plus de 20 % de la pêche mondiale du thon est certifiée selon le label standard MSC. Chaque année, près de 4,8 millions de tonnes de thon sont pêchées, parmi lesquelles plus d’un million de tonnes sont certifié MSC.

  • '{{item.Image.Title}}', {{item.Image.Artist}}, {{item.Image.Description}}